Cosmétiques : Shiseido revoit ses prévisions à la baisse

SHISEIDO-17112021

Des ventes décevantes en Asie et la cession en cours de trois marques de maquillage contraignent le groupe japonais de cosmétiques à abaisser ses prévisions de bénéfices pour 2021.

Le groupe nippon s’attend désormais à un bénéfice net annuel de 30 milliards de yens (229,5 millions d’euros), alors qu’il escomptait en mai 35,5 milliards de yens, après une perte nette de 11,7 milliards en 2020. Cette révision est principalement due à des charges liées à la vente en cours de trois marques de maquillage (bareMinerals, BUXOM et Laura Mercier) annoncée fin août et devant être finalisée en décembre, explique Shiseido dans un communiqué.

Cette cession au fonds américain Advent affecte aussi logiquement l’objectif de ventes annuelles de Shiseido, abaissé à 1 044 milliards de yens (7,9 milliards d’euros), contre 1 067 milliards de yens annoncés en mai dernier, ce qui représenterait une baisse de 13,4% sur un an. À cela s’ajoute une perte extraordinaire enregistrée au premier semestre avec la fin prévue d’accords de licence de Shiseido dans les parfums avec le groupe de mode italien Dolce & Gabbana, annoncée fin avril.

En revanche, les ventes annuelles du groupe sont attendues en nette progression dans les zones Amériques et EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Elles devraient toutefois être plombées par une activité affaiblie au Japon par les états d’urgence intermittents mis en place face à la pandémie, dont le dernier a été levé début octobre. Shiseido évoque aussi des ventes revues à la baisse en Chine en raison d’intempéries et de l’impact des variants du Covid-19.

Découvrez nos partenaires

Dans la même catégorie d' Articles