Coiffure
Un poste sur cinq serait vacant en France, ce qui représenterait 10 000 postes à pourvoir… Une situation inédite pour les coiffeurs confrontés à une pénurie de main d’œuvre, notamment dans le Grand Est, comme le rapportent nos confrères de France 3.