Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

Endométriose : l’approche psycho-éducative des Thermes de Saujon

Endométriose

VIDÉO. L’endométriose est une maladie chronique de l’appareil génital qui touche 10% des femmes en âge de procréer. Pour les accompagner, les Thermes de Saujon (Charente-Maritime) proposent un stage axé sur la gestion du stress et de la douleur.

L’endométriose est une pathologie inflammatoire chronique caractérisée par la présence de tissu endométrial hors de l’utérus, affectant notamment les ovaires, le péritoine et les ligaments utérins. Cette maladie peut aussi s’étendre au côlon, à l’intestin grêle, au col utérin, à la vulve, au vagin, à la paroi abdominale, voire au diaphragme, entraînant une gamme étendue de symptômes.

Principale source de douleurs pelviennes récurentes, elle toucherait 10% des femmes françaises en âge de procréer, soit 1,5 à 2,5 millions de personnes, selon les estimations de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Elle est aussi une cause majeure d’absentéisme au travail et en milieu scolaire, ainsi qu’un facteur d’infertilité chez 30 à 50% des patientes.

Malheureusement, son diagnostic est souvent posé tardivement, c’est-à-dire après que la maladie s’est déjà installée et que les symptômes tels que la douleur et l’infertilité se sont aggravés. Cette errance médicale peut même durer des années, en partie parce que l’endométriose est une pathologie complexe et encore méconnue du grand public, ce qui retarde sa reconnaissance et son traitement.

« Réduire les douleurs en travaillant sur le stress »

Plusieurs centres thermaux proposent aujourd’hui des cures spécifiques. L’eau sulfureuse, reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires, est ainsi utilisée dans des cures dédiées à l’endométriose, notamment aux Thermes de Saujon, dont le programme, conçu avec une association locale de femmes souffrant d’endométriose, combine soins thermaux conventionnés, ateliers psycho-éducatifs et accompagnement personnalisé.

Son objectif : atténuer les symptômes, renforcer la confiance corporelle, initier à l’exercice physique et introduire une diète anti-inflammatoire. «L’idée, c’est vraiment d’accompagner la personne de manière globale et adaptée», explique Angélique Vacante, psychologue au sein de l’établissement charentais.

Dans son stage, que les patients peuvent combiner avec leur cure, les thermes de Saujon misent sur l’accompagnement psychologique. «Il y a énormément de troubles anxieux qui sont associés à l’endométriose. Le côté psychologique va pouvoir aider ces personnes à réduire les douleurs en travaillant sur le stress», explique la responsable de l’école thermale du stress mise en place par le centre.

LIRE AUSSI : « Rééquilibrer son microbiote intestinal permet d’améliorer son confort de vie »

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.