Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

The Body Shop France fixé sur son sort le 17 juillet

THE BODY SHOP

Placée en redressement judiciaire en avril par le tribunal de commerce de Paris, la filiale française de The Body Shop sera fixée sur son sort le 17 juillet. Il ne reste qu’une seule offre de reprise.

L’enseigne britannique, créée sur la Riviera anglaise, à Brighton, en 1976, par Anita Roddick, vit peut être ses derniers jours en France. Rachetée par le fonds d’investissement allemand Aurelius, en novembre 2023, elle a déposé son bilan, en février dernier, au Royaume-Uni, entraînant dans son sillage la fermeture de près de 100 magasins et à la suppression de 270 postes.

Quelques semaines plus tard, la filiale française a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris. Début juin, deux entreprises se sont fait connaître pour une «reprise partielle» des activités françaises : Berger International, société holding du groupe Emosia, spécialisé dans les parfums de maisons, et Horizon Pharma, distributeur de produits pharmaceutiques et parapharmaceutiques.

Une décision qui pourrait être défavorable

Une seule offre serait encore sur la table, celle déposée par Horizon Pharma pour reprendre une trentaine de boutiques et une centaine de salariés ayant finalement été retirée. Reste, donc, Berger International, qui a revu, entre-temps, son offre initiale à la baisse (reprise de 30 salariés et 12 boutiques pour 250 000 euros), indique BFMTV. Faute de repreneur, si son offre n’était pas retenue, la liquidation judiciaire serait prononcée pour The Body Shop France.

Une audience s’est tenue le 4 juillet pour statuer sur le sort de l’enseigne. Le délibéré est attendu le 17 juillet. Et la décision pourrait bien être négative, si l’on en croit les informations de Capital. «Lors de l’audience de ce jeudi 4 juillet, l’administrateur judiciaire de l’entreprise de cosmétique a rendu un avis défavorable à l’offre de reprise Berger International. La liquidation judiciaire semble inévitable», selon une source proche du dossier citée par le magazine.

LIRE AUSSI : The Body Shop : la filiale française intéresse deux repreneurs

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.