Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

Eugène Perma : le tribunal reporte sa décision

Eugène Perma

Le 29 novembre, le tribunal de commerce de Paris ne s’est finalement pas prononcé sur la reprise du groupe Eugène Perma. Une nouvelle audience devrait avoir lieu le 6 décembre, rapporte le journal L’Union.

Les salariés et les repreneurs attendaient la décision avec impatience, mais le suspens se poursuit. L’audience, qui a eu lieu mercredi dernier au tribunal de commerce de Paris, n’a pas permis aux juges de se prononcer sur les offres de reprise qui leur ont été présentées au début du mois de septembre, indique nos confrères de L’Union.

En cessation de paiements depuis le 8 juin, le groupe français de soins capillaires a été placé en redressement judiciaire le 1er août. Début novembre, une partie des salariés a exprimé son soutien, via une pétition en ligne, en faveur du projet de reprise présenté par Belovo Holding. Selon le site Premium Beauty News, cette société de droit chypriote est représentée par Mikhael Botbol, un investisseur, qui s’est associé à Cannelle Gruette-David, une ancienne cadre d’Alès Groupe, et à Didier Martin, l’actuel président.

L’offre de Belovo Holding Ltd prévoit «la reprise du plus grand nombre de salariés, 201 emplois contre 165 dans le cadre de l’offre tripartite, ce qui est loin d’être négligeable», ont fait valoir les salariés pétitionnaires. Par ailleurs, un groupement de trois entreprises a été également retenu par le tribunal, formé de l’industriel français Superga Beauty, du groupe italien Alfaparf et de Rokka Laboratoire, un spécialiste en solutions hydroalcooliques.

LIRE AUSSI : Eugène Perma : des salariés pétitionnent en faveur d’un repreneur

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.