Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Les ambitions internationales du groupe de coiffure Provalliance

PROVALLIANCE

Racheté par le fonds belge Core Equity, en 2021, le groupe Provalliance, leader mondial de la coiffure, a accéléré son internationalisation, notamment en Europe. Cette année, il met désormais le cap sur l’Inde.

Trop petit, le marché français ? Il représente tout de même 70% du chiffre d’affaires annuel du groupe Provalliance (Franck Provost, Jean-Louis David, Saint Algue, Bleu Libellule…), qui a enregistré l’an dernier, sur l’ensemble de ses activités, une progression de 6%, franchissant la barre des 500 millions d’euros.

Rien que dans l’Hexagone, plus de 1,5 million de Français passent au moins une heure chaque mois dans les salons du leader mondial de la coiffure, né, en 2007, de la fusion du groupe Franck Provost avec les activités d’Europe continentale de l’américain Regis Corp, acteur de poids dans l’industrie des soins capillaires, une participation minoritaire qui sera ensuite rétrocédée à la famille Provost.

Depuis, le holding familial a pris son envol international en Europe, mettant la main sur des enseignes leaders sur leur marché, comme Team Kappers, Cosmo et Brainwash, aux Pays-Bas, en 2017, ou Llongueras, en Espagne, un an plus tard. En 2021, le groupe fondé par Franck Provost passera dans le giron du fonds belge Core Equity Holdings. Une opération qui va le propulser à la tête du marché mondial de la coiffure. Avant la crise sanitaire, son chiffre d’affaires atteignait déjà 450 millions d’euros.

Près de 200 salons en Inde dans les dix ans

Aujourd’hui, sorti des turbulences du Covid, Provalliance met les bouchées doubles pour accélérer son développement mondial. Après avoir «musclé son département M&A» (fusions et acquisitions), il vient de racheter «une nouvelle chaine de distribution en Espagne et le deuxième acteur de la coiffure aux Canaries», précise-t-il dans un communiqué. D’autres acquisitions seraient en vue en Europe, notamment au Royaume-Uni et en Allemagne.

Mais l’Europe n’est pas son seul objectif. Car le groupe français compte aussi se développer en Inde, où il prévoit de s’installer «beaucoup plus massivement», avec près de 200 salons Franck Provost dans les dix prochaines années, annonce-t-il dans son communiqué. Son premier salon a été inauguré fin janvier à Bangalore, la troisième ville du pays.

«La coiffure, particulièrement pour les femmes indiennes, est la parure essentielle de l’apparence. Il y a quelques salons français et anglais, mais très peu», a confié au Figaro Marc Aublet, le PDG de Provalliance. Son implantation se fera via un partenariat local. Selon notre confrère, le groupe de coiffure a confié une master franchise à deux entrepreneurs indiens, dont la société FP Style Lounge LLP, qui se chargera de piloter le développement.

LIRE AUSSI : Provalliance : Cédric Losdat prend la direction générale de la division coiffure

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.