Beauté

Bien-être

Business

Psychothérapies : l’Académie de médecine appelle à réformer la formation

Réforme de la formation de psychothérapeute

Si l’utilisation du titre de psychothérapeute est protégée depuis 2004, la formation reste encore trop hétérogène, estime dans un rapport l’Académie de médecine, qui appelle à réformer l’organisation de l’offre, jugée «trop peu lisible». 

Depuis 2004, le titre de psychothérapeute est réservé aux personnes titulaires d’un master en psychopathologie ou en psychanalyse, ainsi qu’aux docteurs en médecine ayant suivi une formation complémentaire. Pour autant, notent les sages, «il n’existe pas de maquette nationale pour la formation».

Ainsi, «chaque université a la charge de déterminer le contenu des enseignements théoriques et pratiques». De plus, le titre de psychothérapeute «n’a pas valeur de qualification professionnelle : il indique une compétence que peuvent revendiquer divers professionnels, au premier rang psychologues et médecins», ajoute le rapport.

Autre constat : l’offre de formations manque aussi de transparence «sur les avantages et inconvénients de la méthode proposée». «La diversité des méthodes psychothérapiques impose une évolution de l’organisation d’une offre jusqu’ici trop peu lisible», soulignent les auteurs de l’étude.

Une évaluation médicale préalable

Malgré une première tentative de clarification il y a 18 ans, l’Académie de médecine recommande donc une amélioration de la formation préalable, qui s’inspirerait «de ce qui est pratiqué dans d’autres pays européens, notamment afin de garantir la capacité du psychothérapeute à déceler les situations relevant d’une intervention médicale et ainsi sécuriser le parcours du patient».

Les sages appellent enfin les pouvoirs publics à s’engager «dans les programmes de recherche permettant d’évaluer chaque type de psychothérapie et d’en préciser mieux les indications». Car, selon eux, la prise en compte de l’opportunité d’une évaluation médicale devrait précéder la prescription d’une psychothérapie. Reste à convaincre les principaux intéressés, notamment les psychanalystes.

Consulter le rapport, ICI

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.