Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Le « body contouring » en tête des opérations de chirurgie esthétique

Le body contouring en tête des opérations chirurgicales

La liposuccion a été l’opération de chirurgie esthétique la plus réalisée dans le monde en 2021, devant l’augmentation mammaire, selon une enquête mondiale.

Alors que les procédures réalisées par les chirurgiens plasticiens ont globalement bondi de 19,3% en 2021, la liposuccion trône désormais en tête des interventions de chirurgie esthétique les plus courantes, avec plus de 1,9 million d’interventions et une augmentation de 24,8%, selon l’International Society of Aesthetic Plastic Surgery (ISAPS), qui vient de publier une enquête annuelle réalisée auprès de 1 003 chirurgiens plasticiens.

Elle passe ainsi devant l’augmentation mammaire (+3,8% en 2021), qui était jusque-là l’opération de chirurgie esthétique la plus réalisée dans le monde. Viennent ensuite la chirurgie des paupières, la rhinoplastie et l’abdominoplastie. L’étude souligne aussi l’émergence d’une tendance forte : le lifting des cuisses et l’augmentation des fesses.

«Nous avons remarqué une hausse intéressante des interventions chirurgicales liées à ce que l’on appelle le ‘body contouring’», relève ainsi le Dr Gianluca Campiglio, rédacteur de l’enquête et chirurgien plasticien en Italie. En 2021, plus de 12,8 millions d’interventions chirurgicales (+19,3%) et 17,5 millions d’interventions non chirurgicales ont été effectuées dans le monde.

Les Etats-Unis, champions des interventions esthétiques

L’enquête note également une hausse des interventions sur le visage et la tête (+14,8%), notamment la chirurgie des paupières, particulièrement plébiscitée par les hommes, aux côtés de la gynécomastie et de la liposuccion.

Parmi les interventions non chirurgicales, les injections de toxine botulique restent les plus prisées, «tant chez les hommes que chez les femmes et dans tous les groupes d’âge», devant l’acide hyaluronique, l’épilation, le raffermissement de la peau et la réduction des graisses, poursuit l’enquête.

Enfin, sur le plan géographique, ce sont les États-Unis qui ont pratiqué le plus d’interventions dans le monde (24,1% du total), avec 30,4% de toutes les interventions non chirurgicales et 15,5 % de toutes les interventions chirurgicales, suivis par le Brésil (8,9%) et le Japon (5,7 %).

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.