Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Shiseido s’apprêterait à supprimer 68 postes dans le loiret

inca 2020- division 2

Le géant japonais des cosmétiques pourrait supprimer 68 postes au sein de ses usines de Gien et d’Ormes, dans le Loiret, selon des informations syndicales. En 2019, Shiseido avait investi 50 millions d’euros dans ces deux sites.

«La direction n’a pas fait d’annonce officielle mais a évoqué le sujet lors d’un comité social et économique (CSE), mercredi 28 avril. Sans communiquer plus de détails, elle a parlé de soixante-huit suppressions de postes», a déclaré Philippe Becherand, secrétaire général du syndicat CFDT chimie-énergie Centre-Val de Loire, cité par La République du centre.

L’information avait été dévoilée un peu plus tôt par France 3 Centre Val-de-Loire, qui a indiqué qu’un CSE devait réunir salariés et direction en début de semaine. En 2019, Shiseido avait prévu d’investir 50 millions d’euros dans ses deux usines européennes, basées dans le Loiret, pour renforcer son outil de production et sa R&D. Ces deux sites comptent, au total, près de 600 salariés.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.