Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Puig lance Wikiparfums, le « personal shopper » de la parfumerie

Une plateforme pour choisir son parfum

Avec WikiParfum, une plateforme digitale destinée à choisir un parfum, le groupe espagnol Puig espère faciliter la vente de nouvelles fragrances.

Puig n’a pas lésiné sur les moyens pour aider le public à comparer et à sélectionner l’effluve de ses rêves : la plateforme dispose, pour son lancement, d’une base de données de 19 600 parfums, qui sera régulièrement mise à jour, avec 900 marques représentées et 1 400 images d’ingrédients, qui permettront aux consommateurs de «visualiser» les senteurs.

L’objectif ? «Aider les utilisateurs à découvrir l’odeur d’un parfum avant de l’avoir essayé en magasin», indique le groupe espagnol dans un communiqué. Tout est là. Il s’agit de fournir l’information la plus complète au futur acheteur, souvent perdu au milieu des multiples senteurs qui saturent son odorat dans les parfumeries, afin qu’il se fasse une idée précise de ce qu’il veut avant l’achat.

«Les informations et recommandations fournies par WikiParfum sont basées sur des critères scientifiques et sur l’expertise en parfumerie pour garantir des résultats précis, objectifs et indépendants de toute marque», assure Puig, dont la plateforme s’est appuyée sur les travaux de classification des parfums du spécialiste britannique Michael Edwards.

Tester les parfums sans les sentir

Comment ça marche ? A partir d’une cartographie olfactive et des préférences de ses utilisateurs, l’algorithme fournit des recommandations personnalisées. Plus l’image est grande, plus l’ingrédient est dominant. Présenté sur fond noir, il est intense ; sur fond blanc, il l’est moins…

En scannant simplement l’étiquette d’un parfum sur le point de vente, via l’application mobile WikiParfum, qui dispose d’un lecteur de codes-barres appelé EAN.Nose, les acheteurs peuvent également «visualiser» l’odeur du parfum et découvrir les principaux faits le concernant.

Pour affiner l’analyse, la plateforme dispose aussi d’une technologie «AirParfum», un système de test de senteurs lancé par Puig en 2018, que l’on peut aussi utiliser sur le point de vente. «Le dispositif vise à répondre à l’impossibilité pour un être humain de tester plusieurs parfums en magasin sans saturation olfactive», précise le groupe espagnol.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.