Beauté

Bien-être

Business

Les perturbateurs endocriniens devront etre mentionnés, selon un decret

AFFICHAGE DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS SUR LES EMBALLAGES

À compter du 1er janvier 2022, les fabricants de produits contenant des perturbateurs endocriniens (cosmétiques, dispositifs médicaux…) devront informer les consommateurs sur la présence de ces substances, selon un décret publié le 25 août au Journal officiel.  

Cette information des consommateurs se fera à travers la mise en ligne et en «open data» (des données en accès public et exploitables sur Internet) de «la liste de ces produits et des substances que chacun d’entre eux contient». Le choix d’un «format ouvert» permettra «à des plates-formes collaboratives d’exploiter ces informations et ainsi de mieux informer le consommateur», explique le texte officiel.

Les médicaments sont exclus du périmètre de la mesure, mais elle s’applique notamment aux jouets, aux pesticides à usage agricole, humain ou vétérinaire, aux dispositifs médicaux et aux cosmétiques. Les substances concernées sont toutes celles «dont l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) qualifie les propriétés de perturbation endocrinienne d’avérées, présumées ou suspectées».

En savoir plus sur les perturbateurs endocriniens, ICI

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.