Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

Le groupe Weleda va réorganiser ses activités en France

WELEDA FERME SON USINE ALSACIENNE

Le fabricant suisse de produits cosmétiques bio tire un trait sur l’homéopathie, totalement déremboursée en France depuis 2021, et annonce son intention de supprimer 127 postes, principalement dans son usine de Huningue (Haut-Rhin).

«Il est aujourd’hui essentiel de repenser notre modèle opérationnel, afin d’endiguer nos pertes, et ainsi de pouvoir continuer à être une entreprise pionnière et innovante sur le marché de la santé, du soin et de la beauté naturelle et bio», a indiqué dans un communiqué publié lundi, Ludovic Rassat, président du directoire de Weleda France.

Selon les Dernières Nouvelles d’Alsace, le chiffre d’affaires de Weleda France, qui s’élevait à 95 millions d’euros en 2019, a reculé de 36% depuis cette date, après la fin du remboursement des produits homéopathiques effectif en janvier 2021. Aujourd’hui, le groupe prévoit la «cessation des activités de production sur le site de Huningue», où une centaine d’emplois sont en jeu sur les 325 dénombrés par les organisations syndicales.

Fermeture de l’espace de l’avenue Franklin Roosevelt

FERMETURE DE L'ESPACE WELEDA À PARIS Les premiers départs de Huningue, où l’entreprise est installée depuis 1924, devraient avoir lieu en janvier. La production pharmaceutique sera rapatriée en Allemagne, sur le site Schwäbisch Gmünd, situé à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Stuttgart, selon Laurence Saturni, déléguée CFTC, rattachée au site alsacien.

D’autres mesures seraient également prises. «Notre espace de Paris de vente avenue Franklin Roosevelt va fermer, alors que des centaines de milliers d’euros y ont été investies, la flotte d’une vingtaine de visiteurs médicaux sera supprimée», indique Laurence Saturni, déléguée CFTC. Sur son marché français, le groupe a indiqué vouloir désormais développer son activité d’automédication, après s’être lancé en 2018 sur le segment des compléments alimentaires.

Avec l’AFP.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.