Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Interparfums relève une nouvelle fois ses prévisions pour 2022

PARFUMS BOUCHERON

Le fabricant français de parfums sous licences envisage la fin de l’année avec sérénité, relevant sa prévision de chiffre d’affaires pour 2022. Interparfums table également sur une hausse de son activité en 2023.

Pour cette année, le groupe, qui détient notamment les licences de Lanvin, Boucheron, Montblanc, Rochas et Jimmy Choo, vise désormais un chiffre d’affaires «autour de 670-680 millions d’euros», selon un communiqué. Fin octobre, il avait déjà revu à la hausse ses objectifs 2022 à 640-650 millions d’euros. Le PDG du groupe, Philippe Benacin, fait valoir une «activité toujours importante aux Etats-Unis, supérieure à nos prévisions de septembre dernier».

«En 2022, la hausse générale des prix de facturation pratiquée en début d’année, qui va compenser comme anticipé la hausse du prix des matières premières, conjuguée à l’évolution favorable du dollar américain et à la maîtrise des charges, va nous permettre, à nouveau, d’afficher une marge opérationnelle élevée, autour de 17%», ajoute Philippe Santi, directeur général délégué, également cité dans le communiqué.

Pour 2023, le groupe Interparfums prévoit «une poursuite de la dynamique» avec un chiffre d’affaires entre 710 et 720 millions d’euros. «Avec une nouvelle hausse des prix de facturation prévue au premier trimestre et sur la base d’une parité euro/dollar favorable, nous devrions pouvoir conserver ce niveau de marge opérationnelle», anticipe Philippe Santi.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.