Interparfums : 2021, « une année exceptionnelle », selon son PDG

Interparfums annonce une année exceptionnelle

Malgré les problèmes d’approvisionnement qui touchent toute la filière, le groupe français Interparfums relève une nouvelle fois ses prévisions de résultats pour 2021.

Le créateur et exploitant de parfums de prestige, qui détient notamment les licences de Lanvin, Boucheron, Rochas, Montblanc et Jimmy Choo, avait déjà revu deux fois à la hausse ses perspectives cette année. Il table désormais sur un chiffre d’affaires compris entre 520 et 530 millions d’euros en 2021, contre 520 millions d’euros annoncés fin octobre.

«Dans un marché des parfums et cosmétiques en forte progression, nous réalisons une année exceptionnelle, bien supérieure aux attentes initiales», explique Philippe Benacin, son PDG, dans un communiqué. Aux Etats-Unis, sa filiale devrait voir ses ventes progresser de 50% cette année par rapport à 2019, dans un marché de la beauté en progression de 40%, souligne Interparfums.

Pour 2022, le groupe français s’attend à une poursuite de cette dynamique, avec des ventes allant de 560 à 570 millions d’euros, dopées par de nouveaux lancements, comme celui de la première ligne de parfums Moncier, en début d’année. Il prévoit également une marge opérationnelle «autour de 15%».

 

Découvrez nos partenaires

Dans la même catégorie d' Articles