Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Do-it-yourself : un mini-robot à la rescousse des esthéticiennes

Depuis que Beautymix a racheté le distributeur d’ingrédients naturels MyCosmetik, les projets fusent ! Dernier en date : mettre à la disposition des esthéticiennes son mini-robot de fabrication de cosmétiques. Profession bien-être a rencontré la fondatrice de la start-up, Nelly Pitt.

Transformer son institut de beauté en laboratoire de produits cosmétiques naturels, c’est désormais possible. La polytechnicienne Nelly Pitt, qui a fondé Beautymix, vient de l’annoncer à Profession bien-être. Son secret ? Un petit robot ménager, une sorte de « petit laboratoire cosmétique miniaturisé ».

À lui tout seul, il chauffe, mesure et mélange les ingrédients… Au final, il permet de fabriquer un sérum, un rouge à lèvres ou encore un masque. Commercialisé à moins de 130 euros, il est aussi relié à une application, qui, à la fois, propose des recettes de cosmétiques, validées en laboratoire, et guide pas à pas ses utilisateurs. 

Lancé en 2018 à Chartes (Eure-et-Loire), dans la Cosmetic Valley, Beautymix est passé à la vitesse supérieure, l’an dernier, en créant sa propre usine, pour fabriquer des actifs, puis en rachetant, MyCosmetik, un distributeur d’ingrédients naturels, disponibles dans les pharmacies et certains Monoprix.

Lancée par Jérôme Boy et Alexandre Colin en 2011, MyCosmetik, dont le chiffre d’affaires avoisine les 2 millions d’euros, offre aujourd’hui à la jeune pousse, qui a désormais pris le nom de sa nouvelle acquisition, la possibilité d’étoffer son catalogue de produits naturels et biosourcés, comme l’huile d’amande douce, l’huile d’Argan, des hydrolats de rose…

Destinée à l’origine aux particuliers, l’offre se diversifie : elle va s’adresser aux esthéticiennes, avec «un faible coût de revient», assure Nelly Pitt. Avantage : elle permet d’accéder à un portail réglementaire, afin d’être en conformité avec le règlement cosmétique européen. Quant au robot, il est proposé en location (et non à l’achat) pour 15 euros par mois (accès au portail inclus). 

Profession bien-être : Qu’avez-vous créé ?

Nelly Pitt : Mon invention, c’est d’avoir miniaturisé le laboratoire cosmétique pour vous permettre de fabriquer des soins personnalisés en quelques minutes avec un clic de bouton. Notre robot est accompagné d’une application mobile sur laquelle on peut retrouver toutes les recettes et les conseils pour fabriquer pas à pas tous les produits de soins d’hygiène ou de maquillage. Cela peut être un rouge à lèvres, un masque ou un soin visage.

Vous proposez des ingrédients naturels ou bio ? 

Oui, en plus des recettes du matériel de fabrication, on propose également des ingrédients actifs d’origine naturelle et certifiée bio, pour fabriquer des soins sur mesure, naturels et efficaces.

Vous lancez aussi une offre à destination des esthéticiennes. En quoi consiste-t-elle ? 

On a lancé notre produit, il y a cinq ans maintenant, à destination des particuliers. Aujourd’hui, on a décidé de créer une offre à destination des professionnels, pour fabriquer des soins personnalisés, en cabine, et dans le respect du cadre réglementaire. Cela permet de proposer des soins vraiment uniques et ciblés.

C’est la réglementation qui pose des problèmes, en général, quand on fait des cosmétiques sur mesure ?

Oui, l’important, c’est de proposer une sécurité complète à ses clients, c’est-à-dire des soins dont la formule a été validée par des toxicologues, en laboratoire, avec une traçabilité complète des ingrédients, une traçabilité de la fabrication et une fabrication dans des conditions contrôlées, en termes de température, de mélange et d’hygiène. Donc, finalement, ce sont des cosmétiques de qualité professionnelle, mais fabriquée directement sur place.

Comment l’esthéticienne choisit ses formulations ?

Pour guider les professionnels sur l’application mobile, on peut effectuer un diagnostic et obtenir des recommandations spécifiques, en fonction des besoins et des types de peau, pour créer des soins sur-mesure mais toujours sécurisés.

Tous les soins ?

Notre gamme de recettes compte un peu plus de 200 formules, qui couvrent toutes les galéniques, tous les types de soins, des sérums, des masques, des gommages, des soins ciblés et même du maquillage. On fournit une recette qui va être personnalisable.

On peut adapter certains des ingrédients de chaque formule pour cibler les besoins spécifiques et on reste dans une formulation experte, avec des actifs qui sont pesés à 0,01g près, et donc avec une très grande précision, pour avoir la meilleure efficacité.

Si vous lancez cette offre à destination des esthéticiennes, ce n’est pas un hasard, m’avez-vous dit…

Oui, cette nouvelle offre que nous lançons à destination des professionnels vient des demandes récurrentes qu’on a reçues de la part d’instituts. Ils souhaitaient proposer des soins naturels et sur-mesure et ils nous ont contactés. À force de recevoir des messages, on a décidé qu’il fallait absolument qu’on développe cette offre dédiée, parce qu’il y a vraiment un besoin. On pense qu’on peut proposer quelque chose de très différenciant et à des coûts qui sont très intéressants pour les professionnels.

Propos recueillis par Georges Margossian.

LIRE AUSSI : Cosmétiques : le « do it yourself » n’est pas sans danger

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.