Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

Des ventes record pour le groupe Interparfums en 2023

INTERPARFUMS

Interparfums ne connaît pas la crise : le fabricant de parfums sous licences (Lanvin, Jimmy Choo, Montblanc…) annonce des ventes record en 2023, tirée par une demande «toujours aussi soutenue». 

Le groupe français affiche, pour l’année 2023, un chiffre d’affaires en progression de 13% sur un an, à 798,5 millions d’euros, indique-t-il dans un communiqué, ajoutant que sa marge opérationnelle devrait «dépasser 19%» sur l’exercice.

«Interparfums réalise une nouvelle année record en 2023, dans un marché dynamique, notamment sur la première partie de l’exercice», une «performance avant tout organique avec une progression des volumes de l’ordre de 11,5%, reflétant une demande toujours aussi soutenue sur les marques phares du portefeuille», tandis que la «quasi totalité des zones géographiques progressent», souligne le fabricant.

Jimmy Choo, première marque du groupe

Désormais première marque du groupe, les parfums Jimmy Choo dépassent les 200 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel (+16%), «portés par les lignes historiques Jimmy Choo et Jimmy Choo Man, et surtout par le succès international continu des lignes I Want Choo et I Want Choo Forever, lancées en 2021 et 2022».

Les parfums Montblanc ont aussi enregistré «un chiffre d’affaires supérieur à 200 millions d’euros, en progression de 12%», tandis que les parfums Coach «poursuivent leur forte dynamique et enregistrent un chiffre d’affaires de 187 millions d’euros, en croissance de 22%».

Un bémol : «malgré une amélioration des conditions de marché en Europe de l’Est, l’activité des parfums Lanvin présente un léger recul en l’absence de lancement majeur sur la période», note Interparfums, qui doit publier ses résultats annuels le 28 février.

L’accord avec Lacoste devient effectif

«Si l’inflation subie sur certains composants pèse quelque peu sur les marges brutes du second semestre 2023, la hausse des prix de facturation pratiquée en début d’année nous permet de compenser une grande partie de cet impact», commente Philippe Santi, directeur général délégué, cité dans le communiqué.

Concernant 2024, l’année sera «marquée par le démarrage de l’activité sur la marque Lacoste. Son potentiel nous parait très important et nous sommes extrêmement confiants quant à notre capacité à en faire prochainement une marque majeure de notre portefeuille», a déclaré, de son côté, le PDG Philippe Benacin.

LIRE AUSSI : Interparfums met les fragrances Lacoste dans son panier

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.