Beauté

Bien-être

Business

Cosmétiques : l’américain Revlon au bord de la faillite

Confronté à un endettement massif, le groupe américain de cosmétiques Revlon s’apprête à demander la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites d’entreprise.

Revlon doit faire face à une concurrence acharnée de la part de marques émergentes natives du numérique et à des pressions sur la chaîne d’approvisionnement, qui réduiraient sa capacité à répondre à la demande, ont déclaré au Wall Street Journal des personnes proches du dossier. Fin mars, le groupe américain avait une dette à long terme de 3,31 milliards de dollars.

Le «Chapter 11» fait référence au code du commerce en vigueur aux Etats-Unis, qui prévoit que, quand une entreprise se déclare en faillite, un juge la prend sous tutelle et suspend les droits des créanciers sur elle. En contrepartie, le magistrat dispose d’une grande liberté d’action. Il peut ainsi réduire considérablement les droits des actionnaires historiques et confier la gestion à un nouveau management.

Avec Reuters.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.