Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Le rôle des antioxydants dans la prévention du vieillissement

ANTIOXYDANTS

Les antioxydants protègent les cellules contre des molécules instables, appelées radicaux libres. Ils préviennent les dommages cellulaires, contribuant ainsi à la prévention de nombreuses maladies et au maintien d'une bonne santé.

Les radicaux libres et le stress oxydatif

Les antioxydants et les radicaux libres entretiennent une relation étroitement liée à notre bien-être. Commençons par les radicaux libres… Ils se forment naturellement lors de divers processus métaboliques. Cependant, sous certaines circonstances, comme une exposition prolongée aux rayons UV, la pollution, le stress, ou une mauvaise alimentation, leur production peut augmenter de manière incontrôlée, entraînant une accumulation nocive.

Ce qui rend ces radicaux libres particulièrement préoccupants, c’est leur capacité à initier un processus appelé oxydation. Comment ? Hautement réactifs, ils cherchent à «voler» un électron d’une autre molécule, causant des dommages à cette dernière. C’est un peu comme une réaction en chaîne, où une molécule endommagée tente de se réparer elle-même en endommageant une autre, propageant ainsi le chaos.

Les conséquences de cette oxydation ne sont pas à prendre à la légère. Au niveau cellulaire, si un radical libre oxyde l’ADN d’une cellule, cela peut entraîner des mutations qui, dans certains cas, sont à l’origine de cancers. Ailleurs dans le corps, l’oxydation du cholestérol peut conduire à des maladies cardiaques ou des attaques cérébrales.

L’effet des radicaux libres sur la peau

L’accumulation des radicaux libres accélère le processus de vieillissement. Cela se traduit par une apparition précoce des rides et ridules, ainsi qu’un relâchement cutané notable. L’effet se ressent jusque dans la pigmentation de la peau. En augmentant la production de mélanine, ces molécules sont responsables de l’émergence de taches de vieillesse, de taches solaires et d’autres anomalies pigmentaires qui peuvent ternir l’éclat naturel du teint.

L’impact des radicaux libres ne s’arrête pas là. Ils détériorent le collagène et l’élastine, ces protéines qui confèrent à la peau sa souplesse et sa fermeté. Résultat : celle-ci perd de son élasticité, devenant plus lâche. Ces mêmes radicaux libres compromettent aussi la capacité de la peau à conserver l’hydratation. Celle-ci finit alors par devenir sèche, souvent rugueuse au toucher, déclenchant parfois une inflammation cutanée. 

Au-delà des effets visibles, les dommages sont aussi d’ordre cellulaire. En effet, les radicaux libres pouvant altérer l’ADN des cellules cutanées, ces molécules multiplient le risque de cancers de la peau, favorisant une dégénérescence cellulaire. Enfin, face à l’assaut constant de ces molécules, la barrière cutanée peut s’affaiblir. Cette fragilisation la rend vulnérable aux infections, aux réactions allergiques et aux agressions extérieures, telles que les irritants environnementaux.

L’effet des radicaux libres sur les cheveux

Les radicaux libres fragilisent la fibre capillaire en attaquant les protéines qui la composent, notamment la kératine. Cet affaiblissement rend les cheveux plus cassants, plus vulnérables à la casse. Ils peuvent aussi altérer la surface du cheveu, lui faisant perdre sa brillance.

Les radicaux libres n’épargnent pas non plus la couleur. Ils ciblent la mélanine, pigment responsable de la teinte de nos cheveux, entraînant des décolorations prématurées ou des changements inattendus de couleur.

Par ailleurs, tout comme ils provoquent un vieillissement prématuré de la peau, ces molécules peuvent aussi accélérer le vieillissement des cheveux. Les signes ? Une texture de cheveu devenue rugueuse, une sécheresse accrue, ou encore une chevelure qui se clairsème.

Autre effet : le cuir chevelu est aussi touché, avec des symptômes tels que la sécheresse, des démangeaisons ou des inflammations, pouvant même conduire à la chute des cheveux.

L’un des aspects les plus déroutants est peut-être l’impact des radicaux libres sur les follicules pileux, responsables de la croissance des cheveux. En les endommageant, ces molécules peuvent ralentir cette croissance, voire réduire la durée de vie du cheveu.

Enfin, un cheveu endommagé par ces agresseurs est bien plus vulnérable aux éléments extérieurs. Que ce soit la chaleur, les traitements chimiques ou la pollution, les cheveux deviennent plus réactifs et sensibles à ces agressions, aggravant leur état…

antioxydants

Comment agissent les antioxydants ?

Le corps possède une défense naturelle contre les dommages des radicaux libres : les antioxydants. Ces molécules empêche ainsi le chaos de l’oxydation. Ils neutralisent les radicaux libres en donnant l’un de leurs électrons, stabilisant ainsi ces molécules instables sans devenir eux-mêmes des radicaux.

Ils stimulent aussi la réparation des cellules endommagées et renforcent les défenses naturelles de la peau et des cheveux contre les futures attaques. Grâce à leur action, ils aident à prévenir les dommages cellulaires, à ralentir le vieillissement prématuré et à maintenir une apparence et une sensation de jeunesse pour notre peau et nos cheveux.

Toutefois, la production naturelle seule ne suffit pas toujours à faire face à la quantité écrasante de radicaux libres, en particulier dans le monde moderne avec ses diverses sources de stress. Les aliments d’origine végétale, riches en vitamines, minéraux et phytonutriments, sont donc très utiles.

antioxydants

Antioxydants et beauté : peau et cheveux

La beauté n’est pas seulement une question de cosmétiques ; elle est aussi étroitement liée à notre santé interne. Les antioxydants jouent un rôle pivot dans la préservation et l’amélioration de la beauté naturelle de la peau et des cheveux.

La peau, étant notre barrière externe, est constamment exposée aux agressions extérieures, en particulier aux rayons UV. Les antioxydants comme la vitamine C et E offrent une protection contre ces rayons, prévenant ainsi les dommages et le vieillissement prématuré. De plus, ils aident à maintenir l’élasticité et l’hydratation de la peau, prévenant les rides et assurant une peau douce et souple.

Pour ce qui est des cheveux, les antioxydants offrent une protection similaire. En neutralisant les radicaux libres, ils les protègent des agressions extérieures, qu’il s’agisse du soleil, de la pollution ou des appareils chauffants. Ils préviennent aussi la décoloration, conservant ainsi l’éclat naturel des cheveux. Avec une alimentation riche en antioxydants et des soins appropriés, la chevelure peut rester forte, brillante et saine.

antioxydantsPanorama des vitamines et minéraux antioxydants

Quand il s’agit de défendre notre corps contre les radicaux libres, certaines vitamines et minéraux sont particulièrement réputés pour leur potentiel antioxydant. Ces éléments sont essentiels à notre bien-être, et il est fortement recommandé de les inclure régulièrement dans notre alimentation pour bénéficier pleinement de leurs avantages.

Vitamine A

La vitamine A est essentielle pour la vision, la reproduction et le bon fonctionnement du cœur, des poumons et des reins. Elle joue aussi un rôle essentiel dans la santé de la peau. Ce antioxydant se présente sous deux formes principales : le rétinol et les caroténoïdes.

Le rétinol se retrouve dans des produits d’origine animale comme le foie, le jaune d’œuf, le poisson gras, le beurre, le fromage et le lait. Les caroténoïdes, quant à eux, sont présents dans des végétaux comme la carotte, le brocoli, les légumes à feuilles vert foncé, le poivron rouge, le potiron, la mangue, le melon et les abricots secs.

Vitamine C

La vitamine C est un antioxydant puissant qui aide à régénérer d’autres antioxydants dans l’organisme. Elle est vitale pour la production de collagène et joue un rôle dans la cicatrisation des plaies et l’absorption du fer. On la trouve en abondance dans les agrumes, le kiwi, la fraise, les baies rouges, le cresson, les poivrons verts et rouges, les légumes verts à feuilles et la pomme de terre.

Vitamine E

La vitamine E est un antioxydant qui protège les cellules contre les dommages des radicaux libres. Elle joue aussi un rôle essentiel dans le système immunitaire et les processus métaboliques. On la retrouve dans les huiles végétales, la margarine végétale, les noisettes, les amandes, les germes de blé, les légumes verts à feuilles, l’avocat et les poissons gras.

antioxydants

Cuivre

Le cuivre intervient dans de nombreux processus vitaux, notamment la formation du tissu conjonctif, le métabolisme énergétique et la défense contre les radicaux libres. On ne trouve dans le foie, les coquillages, les crustacés, le cacao, les fruits oléagineux, les champignons et les céréales complètes.

Manganèse

Ce minéral est crucial pour la formation des os, la coagulation sanguine et la réduction des inflammations. Il est présent dans les noix, le riz complet, les légumineuses et les céréales complètes.

Sélénium

Il protège les cellules contre les dommages, soutient le métabolisme thyroïdien. Il est essentiel pour la reproduction. Les noix du Brésil sont particulièrement riches en sélénium, mais on peut aussi le trouver dans la viande, les abats, les algues, les poissons, les fruits de mer, les champignons, l’ail, l’avocat et les céréales.

Zinc

Le zinc participe au bon fonctionnement du système immunitaire, à la production de protéines, à la création de l’ADN et à la division cellulaire. Il est présent dans les fruits de mer, notamment les huîtres, la viande, la volaille, le germe de blé, les céréales complètes, les noix, les noisettes, les œufs et les produits laitiers.

LIRE AUSSI : Régime cétogène : faible en glucide mais riche en matière grasse

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.