Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Créer un spa : comment choisir un design rentable ?

SPA

Un spa doit enrichir l'expérience bien-être du client, tout en offrant aux praticiens un espace bien organisé pour leur permettre de travailler avec efficacité. Voici les questions essentielles à clarifier avant de vous lancer dans un tel projet.

Bien sûr, votre établissement se doit d’être beau, voire remarquable… Mais au-delà de l’esthétique du lieu, est-il fonctionnel, et donc rentable ? Car tout se tient : un bon fonctionnement contribue à proposer un service exceptionnel, permet aux clients de se sentir détendus, maintient le personnel satisfait et améliore la rentabilité de l’établissement. Au final, non seulement les clients ont envie de revenir, mais le buzz fonctionne aussi très vite.

La question se complique quand il s’agit d’un spa hôtelier. Entre la créativité des architectes – qui ont tendance à oublier que le spa est un endroit où l’on reçoit des clients et où travaillent des praticiens ! – et les propriétaires, dont l’expérience porte sur l’hébergement, éventuellement la restauration, mais pas forcément le soin, il n’est pas toujours facile de mener à terme un projet rentable. Les questions sont nombreuses : nombre de cabines, salle de sport, soins de beautés, équipements d’hydrothérapie, machines ou non…

Hélas, il n’existe pas de formule magique pour déterminer la conception idéale d’un spa. Car ces questions concernent non seulement votre futur spa, mais aussi le développement de l’hôtel même et ses moyens financiers. Tout dépend, en fait, des contraintes de l’établissement, de la clientèle visée et de ses opportunités.

Se poser les bonnes questions 

Ci-dessous, nous avons conçu pour vous une liste de questions incontournables auxquelles vous devrez répondre, pour que votre consultant ou votre entrepreneur puisse travailler efficacement. Ne laissez rien dans l’ombre : tout ce que vous aurez négligé risque de se révéler un problème…

  • Combien de clients voulez-vous accueillir au spa ?
  • La fréquentation de votre spa va-t-elle évoluer au cours des saisons ?
  • Voulez-vous attirer des groupes ?
  • Si oui, quels types de groupe ?
  • Quelles activités allez-vous proposer aux groupes ?
  • Quelle cible de clientèle visez-vous ?
  • Dans le cas d’un hôtel, existe-t-il dans l’établissement d’autres espaces où vous pouvez proposer des prestations de bien-être : en plein air, en chambre, bar, restaurant, etc. ?
  • Si oui, l’emplacement du spa est-il cohérent avec le flux de circulation ?
  • Voulez-vous créer un espace humide classique, avec bain à remous, hammam, sauna ? Cet espace comporte de gros équipements coûteux. Êtes-vous sur d’en avoir besoin ?
  • Le spa donnera-t-il sur l’extérieur ?
  • Les clients pourront-ils avoir accès à une piscine? a une terrasse ?
  • Le fitness peut-il être intégré aux espaces extérieurs du spa ?
  • Le spa doit-il être accessible à tous ou soumis à une adhésion ?

Ces questions sont un premier pas vers la conception d’un spa rentable. Les hôteliers doivent se faire une raison : si l’espace qu’ils ont prévu pour le spa ne convient pas à l’installation d’une chambre ou d’une suite, comme un sous-sol sans lumière mal desservi, autant oublier le spa, et installer un parking ou une réserve à sa place !

Et n’oubliez pas que la conception d’un spa peut poser un vrai défi. Il s’agit tout de même de faire cohabiter des espaces bruyants (vestiaires, salles de fitness), humides (douches, bains à remous, piscines) chauds (hammam, sauna), avec des espaces silencieux, secs et tempérés (cabines de soin, salle de repos).

Quand ces différentes zones sont équilibrées et aux bonnes proportions, elles peuvent coexister en douceur et générer des revenus. Ne suivez pas l’exemple de ce palace parisien qui avait placé une balnéothérapie bruyante dans une cabine au milieu des cabines de massage…

LES ÉTAPES DE VOTRE PROJET

Etablissez un budget. C’est la première étape, et il faut la prévoir longtemps à l’avance. Communiquez votre enveloppe budgétaire à votre équipe de conception ou votre consultant. Toutes les parties prenantes comprendront le calendrier de retour sur investissement. En fonction de ce premier budget, qui déterminera la taille et l’emplacement du spa, prévoyez un deuxième budget, celui qui chiffrera le mobilier et les équipements lourds.

Prévoyez un rendement par mètre carré. C’est ce qui va déterminer la rentabilité de l’ensemble. Les vestiaires et les salles de repos ne génèrent pas directement de revenus, mais ils doivent être prévus dans le calcul de taille. Car l’expérience du client s’étend au-delà de la simple cabine de soin.  Elle ne sera pas la même s’il doit quitter le spa juste après son soin ou s’il peut se reposer le temps qu’il veut au bord d’une piscine ou dans une salle de repos.

Faites  réaliser une étude faisabilité. Grâce à ce processus, que vous ferez exécuter par un professionnel, vous pourrez mieux comprendre les espaces nécessaires et le personnel nécessaire pour satisfaire la clientèle visée. C’est une démarche cruciale pour identifier les objectifs réalisables. L’analyse devra aussi prendre en compte le potentiel d’utilisation quotidienne et saisonnière. C’est ainsi que vous évaluerez la taille optimale de chaque espace spa.

LIRE AUSSI : Rentabiliser un spa hôtelier, mission impossible ?

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.