Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Prothésie ongulaire : neuf problèmes d’ongles à surmonter

ongles resine

Tout n’est pas toujours rose au pays de la prothésie ongulaire. C’est même parfois un vrai parcours du combattant ! Témoins, ces neuf problèmes qui peuvent survenir à n’importe quel moment de la pose…

Les problèmes techniques que vous rencontrez en prothésie ongulaire rentrent certainement dans les cas énumérés plus bas. En utilisant les solutions suggérées, vous aurez à chaque fois de meilleurs résultats. Chaque cliente qui revient pour un remplissage constitue alors une victoire !

Et ne vous désespérez pas si une première cliente ne reprend pas rendez-vous. D’abord, elle vous a peut-être abandonnée pour quelqu’un qui travaille mieux. C’est inévitable, mais ne vous découragez pas. Vous allez vous constituer votre clientèle peu à peu. Et ne tombez pas dans le piège des nail bars débutants en proposant des prestations à -50%. Cela n’attirera pas le type de cliente qui vous convient, comme celle qui n’a pas repris rendez-vous…

#1 – Les ongles baillent avant de casser

Le problème de base : l’ongle artificiel n’adhère pas correctement à l’ongle naturel.

Ce phénomène est fréquent en prothésie ongulaire, bien qu’en réalité, l’ongle «baille» rarement de lui-même. Mais le client peut facilement faire sauter l’ongle lorsque ce dernier baille légèrement, ou s’accrocher. Trois explications sont possibles

Vous avez peut-être recouvert la cuticule

Beaucoup de prothésistes ongulaires le font sans faire attention, tout simplement parce que la résine est plus mince à la base de l’ongle. Testez vous-même. Quand le produit a séché, passez légèrement avec l’ongle sur la cuticule. Si la résine s’épluche, vous avez couvert la cuticule. C’est aussi le cas si en poussant la peau du doigt vers le bas, la résine se détache de la peau mais reste attaché à l’ongle.

Vous avez peut-être laissé de l’huile sur l’ongle naturel

Quand vous préparez un ongle naturel à une pose, il faut enlever l’huile sur toute la surface de l’ongle. Poussez les cuticules vers le bas pour être sûre que vous préparez bien toute la surface de l’ongle.

Vous avez peut-être trop limé l’ongle naturel

Bien sûr, il faut le limer légèrement pour le préparer à la pose. Mais si vous le limez trop, l’ongle devient trop souple et la résine adhérera moins bien à l’ongle naturel.

#2 – L’ongle présente des taches vertes ou marron

Le problème de base : des bactéries se sont développées, parce que de l’eau a réussi à s’infiltrer entre l’ongle naturel et artificiel.

Il est rare de voir ces taches apparaître en prothésie ongulaire d’un rendez-vous à l’autre. Cela commence généralement par une petite coloration jaunâtre, mais il faut environ trois à six semaines pour en venir aux taches vertes et marron.

Pour éviter ce problème, ne faites jamais de remplissage si vous voyez qu’un ongle est fendu, même très légèrement. De même, enlevez toutes les parties de résine qui ne sont pas en parfaite adhérence avec l’ongle naturel. Cela vous prendra un peu plus de temps pour tout enlever et refaire l’ongle, mais cela vous évitera de voir «moisir» l’ongle de votre cliente.

#3 – L’ongle présente des poches d’air

Le problème de base : la présence de l’air sépare l’ongle naturel de l’ongle artificiel.

Cette complication apparaît généralement quand la praticienne n’a pas supprimé toutes les parties désolidarisées de l’ongle naturel lors du remplissage. Lorsqu’au cours du remplissage, tout l’ongle est recouvert de résine, ces parties désolidarisées constituent autant de points faibles. Pour peu que la cliente se cogne la main, l’ongle naturel continuera à se séparer de l’ongle artificiel.

Mais les poches d’air peuvent aussi apparaître lorsque la technicienne applique une boule de résine trop sèche. Veillez donc à garder un parfait rapport résine/liquide et abaissez bien le produit sur les côtés, pour suivre la courbe naturelle de l’ongle.

#4 – L’ongle est trop épais

Le problème de base : vous avez appliqué trop de produit.

Les ongles artificiels ne sont pas plus solides parce qu’ils sont plus épais. Ils sont plus solides lorsqu’ils sont bien exécutés. Pour éviter d’en faire trop, apprenez à travailler avec une seule boule de résine, et non pas plusieurs.

Prenez-la pas trop grosse, placez-la près de la cuticule et travaillez-la en humidifiant constamment votre pinceau. Si vous utilisez plusieurs petites boules, vous allez créer un effet de vagues, que vous allez être tentée de compenser en rajoutant de la matière.

#5 – La résine se désolidarise de l’ongle naturel à l’extrémité

ONGLES RÉSINE

Lorsque le problème se reproduit souvent, c’est généralement le dernier remplissage qui est en cause. Si l’ongle naturel a poussé plus loin que l’ongle artificiel, ne vous contentez pas de limer l’ongle naturel. Enlevez la résine qui commence à se désolidariser et reposez de la résine neuve et rabattez-là en la faisant légèrement dépasser de l’ongle naturel.

#6 – Les côtés de l’ongle sont dentelés

Le problème de base : vous avez enlevé trop de matière sur les côtés pour faire paraître l’ongle plus mince.

Ce cas d’espèce en prothésie ongulaire entraîne en fait trois problèmes. D’abord, l’ongle est affaibli et risque davantage de se casser. Deuxièmement, la repousse n’est pas très esthétique, car l’ongle naturel pousse et va se retrouver plus large que l’ongle artificiel. Troisièmement, il y a de fortes chances que la cliente se retrouve avec des ongles qui baillent sur le côté. Pensez  donc à laisser suffisamment d’acrylique sur les flancs de l’ongle, tout en suivant la ligne naturelle. 

#7 – La forme de l’ongle est ratée

Problème de base : vous avez limé l’ongle en omettant de le considérer dans son ensemble.

Lorsque vous limez et donc donnez la forme définitive à l’ongle, n’oubliez pas de le considérer dans son ensemble : il sera plus facile alors de respecter sa courbure naturelle. Après avoir posé la résine, n’oubliez pas de lever la main de la cliente, les ongles face à vous, pour bien prendre la mesure des proportions entre doigts, ongles et mains.

Si vous avez du mal à mettre l’ongle en forme, imaginez une ligne traversant l’ongle dans sa longueur, encadrée par les deux côtés de l’ongle. Puis imaginez de part et d’autre de cette ligne centrale deux lignes parallèles situées à égale distance entre la ligne centrale et le côté de l’ongle.

Si vous appliquez la même épaisseur de produit sur ces trois lignes, l’ongle apparaîtra épais et artificiel. Pourquoi ? Tout simplement parce que la résine doit décroître régulièrement en approchant du côté de l’ongle. La solution est de mettre votre boule de résine bien au centre de l’ongle et de l’imaginer en train de couler de tous les côtés, en l’abaissant avec votre pinceau. Vous arriverez ainsi plus facilement à recréer une courbure naturelle.

#8 – L’ongle artificiel se relève légèrement sur un côté près des cuticules


Le problème de base : le produit sèche trop vite.

Voici ce qui se passe : votre boule de résine a la proportion correcte de poudre et de liquide et vous l’appliquez très bien en l’abaissant du côté gauche. Le temps d’arriver au côté droit de l’ongle, le produit a déjà un peu séché et a commencé à durcir.

Même si vous humectez à nouveau, et que le résultat a l’air parfait, vous verrez qu’au prochain remplissage c’est à cet endroit précis que l’ongle artificiel va se désolidariser. Pour éviter ce problème, humectez bien votre pinceau… Et travaillez vite. Inévitable, en prothésie ongulaire ! 

#9 – Vous n’arrivez pas à tenir votre horaire.

ONGLES RÉSINELe problème de base : vous avez arrêté en cours de route.

C’est une réaction que l’on observe beaucoup chez les prothésistes ongulaires débutantes. Elles semblent s’arrêter toujours sur le même ongle, qu’il s’agisse de la préparation, de l’application ou de la finition. La plupart du temps, c’est parce qu’elles ne sont pas contentes du résultat, et ne savent pas comment arranger le problème.

Il y a deux façons d’améliorer votre façon de travailler. D’abord,  essayer de travailler avec une technicienne qui est plus rapide que vous (pour améliorer votre performance) et surtout, croire en vous-même.

LIRE AUSSI : Pose de faux ongles : les erreurs les plus fréquentes à éviter

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.