Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

Magnétothérapie : le mystérieux pouvoir des aimants sur le bien-être

magnétothérapie

La magnétothérapie est une pratique de soin non conventionnelle qui utilise les aimants à des fins thérapeutiques. Elle prétend ainsi soulager les douleurs, accélérer la cicatrisation ou aider à lutter contre le stress.

L’histoire de l’utilisation des aimants à des fins thérapeutiques remonte à l’Antiquité. Les Grecs et les Égyptiens faisaient déjà appel à eux pour soulager la douleur. Pendant longtemps, ils ont ainsi été utilisés sous la forme de magnétite ou de minerai de fer, un oxyde de fer naturel. En raison de leur propriété d’attraction, ces aimants «magiques» étaient censés pouvoir «attirer» le mal hors de l’organisme du malade.

Des écrits de Pline l’Ancien, célèbre naturaliste romain, décrivent l’usage de l’aimant en médecine avec un détail fascinant. Après avoir abordé philosophiquement son étrange pouvoir sur le fer, il en distingue cinq types selon leur provenance géographique, et également selon leur «sexe», une distinction déjà évoquée par le philosophe grec Théophraste, et selon leur couleur.

La Renaissance marque un tournant dans l’utilisation des aimants. Paracelse, le célèbre alchimiste suisse, les réduit en poudre et les mélange à d’autres substances dans des emplâtres pour soigner les plaies ou retirer des corps étrangers. Il postule aussi une relation entre l’aimant terrestre et le magnétisme cosmique, une idée qui deviendra prépondérante à l’âge d’or du magnétisme alchimique au 17e siècle.

Rééquilibrer l’énergie avec le « magnétisme animal »

Au XVIIIe siècle, la théorie du «magnétisme animal» est proposée par Franz Mesmer, le père de l’hypnose. Selon ce médecin allemand, la maladie était le résultat d’un blocage ou d’un déséquilibre de ce fluide magnétique dans le corps. Il croyait que, par des techniques spécifiques, un praticien pouvait réorienter ou rééquilibrer ce fluide chez une personne malade, favorisant ainsi la guérison.

Ce fluide était supposé remplir l’univers, interagir avec tous les objets et imprégner le corps humain, créant une sorte de lien entre l’individu et son environnement. Mesmer appelait ce fluide «magnétisme animal» en raison de sa présence présumée chez tous les êtres vivants.

Bien que la théorie du magnétisme animal de Mesmer ait été largement discréditée par la communauté scientifique de son époque, elle a eu une influence significative sur le développement de pratiques telles que l’hypnose et certaines formes de thérapies alternatives, notamment les thérapies énergétiques.

De nos jours, le mécanisme exact par lequel la thérapie magnétique pourrait affecter le corps reste encore largement inconnu, ce qui ajoute une couche supplémentaire de complexité à la recherche dans ce domaine…

Principes et indications de la magnétothérapie

magnétothérapieLa théorie sous-jacente de la magnétothérapie repose sur l’idée que notre bien-être est influencé par le champ magnétique de la Terre. On a observé que les astronautes, privés de ce champ magnétique en dehors de la Terre, développaient divers troubles, dont l’ostéoporose.

Les partisans de la magnétothérapie estiment donc que le fait de placer des aimants à certains endroits sur le corps pourrait aider à rééquilibrer ces perturbations magnétiques, c’est-à-dire soulager les douleurs, accélérer la cicatrisation ou encore lutter contre le stress.

Les aimants peuvent être portés directement sur le corps, placés à l’intérieur d’une semelle ou insérés dans un bandage ou un oreiller. Trouver un spécialiste peut toutefois s’avérer difficile, car la magnétothérapie n’est pas une discipline réglementée et il n’existe pas de formation officielle reconnue.

L’efficacité douteuse de la magnétothérapie

magnétothérapieLa plupart des aimants utilisés dans la magnétothérapie, tels que les bracelets magnétiques, les patchs et les bandeaux anti-migraine, sont commercialisés comme des dispositifs d’auto-soin. Toutefois, malgré leur utilisation répandue, la recherche scientifique n’a pas encore clairement établi leur efficacité.

Les effets et les mécanismes d’action demeurent en grande partie inexplorés et sujet à débat. Bien que diverses théories aient été proposées pour expliquer comment les champs électromagnétiques pourraient affecter les mécanismes biologiques, aucune n’a été définitivement validée. Cette incertitude conduit à des interrogations légitimes quant à la fiabilité et l’efficacité des traitements par magnétothérapie.

«Les recherches existantes sur l’utilisation des aimants statiques* pour la douleur sont extrêmement limitées et aucune preuve concluante de l’efficacité des aimants statiques pour toute forme de douleur n’a été trouvée», relève sur son site le National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH), un organisme public faisant partie des Instituts nationaux de la santé aux États-Unis.

En 2021, une revue de littérature scientifique épluchant sept études (576 participants) sur l’utilisation d’aimants statiques pour divers types de douleur – y compris la neuropathie diabétique, la sciatique, la fibromyalgie, la douleur plantaire au talon, la douleur pelvienne, la douleur au cou et à l’épaule ou la douleur à l’avant-bras et au poignet – a montré des résultats mitigés.

(*) Il existe deux catégories d’aimants : les aimants statiques, qui émettent un champ magnétique constant, et les aimants pulsés, qui produisent un champ magnétique variable.

LIRE AUSSI : Thérapies alternatives : six Français sur dix les jugent aussi efficaces que la médecine classique

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.