Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Les artisans signent deux conventions pour faciliter les recrutements

Artisanat

Le réseau des chambres de métiers et de l'artisanat annonce avoir signé ces accords pour promouvoir l'emploi dans le secteur, l'une avec France Travail et l'autre avec la communauté «Les entreprises s’engagent».

«Ces deux conventions ont pour premier objectif de promouvoir l’emploi, grâce à l’apprentissage et l’artisanat. Ces deux partenariats renforcent le positionnement du réseau des CMA comme acteur de premier plan de l’emploi en France et de ses évolutions pour une société plus inclusive et un monde durable», résume CMA France dans un communiqué.

Dans la première convention, signée avec France Travail (ex-Pôle emploi), les deux parties disent «s’engager pour le plein-emploi dans les territoires». Il s’agit par exemple de mettre en place des «plans d’action locaux communs pour faire connaître l’ensemble des services facilitant les recrutements dans le secteur de l’artisanat» ou encore de «promouvoir auprès des demandeurs d’emploi les opportunités d’emploi dans l’artisanat, ainsi que l’accès à l’apprentissage».

L’artisanat « a un fort besoin de main d’oeuvre »

Avec la communauté «Les Entreprises s’engagent», la convention vise à «renforcer l’engagement du réseau des chambres de métiers et de l’artisanat en faveur d’une société plus inclusive et d’un monde durable». Cette communauté a été initiée par le président de la République Emmanuel Macron en 2018. Son rôle est notamment d’animer des «coalitions inédites» réunissant dans chaque département, les entreprises, les services de l’Etat, les collectivités, des décideurs et des associations. Elle rassemble aujourd’hui 80 000 entreprises, avec un objectif de 150 000.

«Le secteur de l’artisanat a un fort besoin de main d’oeuvre et donc de recrutement dans de nombreux métiers en tension, ce type de partenariat va permettre un travail plus fin à l’échelle des territoires et des bassins d’emplois pour une meilleure adéquation entre besoin de main d’oeuvre et recherche d’emploi», a commenté Joël Fourny, président de CMA France, cité dans le communiqué.

LIRE AUSSI : Les artisans toujours inquiets pour le financement de l’apprentissage

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.