Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Hervé Navellou (L’Oréal France) : « 30% de nos collaborateurs ont plus de 50 ans »

L'OREAL

Pas moins de 136 entreprises ont déjà signé la Charte en faveur de l’emploi des plus de 50 ans, une initiative portée par le Club Landoy (groupe Bayard) et le groupe L’Oréal depuis 2022. Profession bien-être a rencontré Hervé Navellou, président de L’Oréal France.

Profession bien-être : Peut-on encore associer L’Oréal, géant mondial de la beauté, où la jeunesse est très représentée, à une entreprise qui glorifie le jeunisme ?

Hervé Navellou : Je pense que c’est une idée reçue et que ça a bien changé ! Quand vous regardez les communications qu’on fait aujourd’hui, vous vous apercevez que tous les âges, tous les types de femmes – et d’hommes, éventuellement – sont représentés dans nos publicités. On prête attention, justement, à ne pas être dans le stéréotype ou dans le jeunisme. On s’adresse un public large.

Regardez une marque comme L’Oréal Paris, Jane Fonda est notre égérie depuis de nombreuses années, tout comme Andie Macdowell. Ce sont des femmes merveilleuses, avec des personnalités incroyables. C’est aussi le cas pour la marque Lancôme, avec Isabella Rossellini, qui est aussi égérie chez nous.

L’Oréal s’engage à s’investir davantage pour la place des plus de 50 ans dans les entreprises. Quelles sont les problématiques qui se posent aujourd’hui pour un groupe tel que le vôtre ?

Sur les 15 000 collaborateurs qu’on a en France, 30% ont plus de 50 ans. C’est une proportion significative. On veille à créer un lien intergénérationnel fort entre ceux qui rentrent dans l’entreprise, plus jeunes, et ceux qui la connaissent et qui ont plus d’expérience, et à faire en sorte que la relation entre les jeunes et les plus anciens soient fortes.

On veille aussi à accompagner nos collaborateurs seniors sur un certain nombre de sujets comme leur santé et leur bien-être, et à faire en sorte qu’ils se sentent bien dans l’entreprise, qu’ils prennent soin d’eux naturellement. On est très attentifs aussi à l’employabilité, et donc à l’effort de formation continue. C’est quelque chose sur lequel on a toujours travaillé chez L’Oréal et on a plutôt tendance à le renforcer aujourd’hui.

Enfin, on aide nos collaborateurs plus âgés à anticiper leur retraite et à la préparer, tout cela en gardant un lien avec l’entreprise dans laquelle ils ont passé de nombreuses années. Vous savez, il y a une culture forte chez nous, une fierté d’appartenance importante. On est très attachés à conserver le lien avec nos équipes, y compris même lorsqu’elles sont à la retraite.

L’Oréal est également à l’origine d’une Charte en faveur des plus de 50 ans avec le Club Landoy. Quel message voulez-vous faire passer ?

Faire prendre conscience aux entreprises que c’est un sujet important, que la démographie évolue et que la place et le poids des seniors va sans doute croître dans les années qui viennent. Toute politique d’accompagnement intelligente est à partager. Il me semble important d’avoir à travers ce club et cette initiative un partage de bonnes pratiques, de faire en sorte que les ressources humaines se réunissent, inventent aussi des nouveaux dispositifs ou les fassent évoluer. C’est tout le sens de ce projet qu’on a lancé il y a trois ans et qui réunissait, au départ, 40 entreprises. Aujourd’hui, on est près de 140. Cela prouve que toutes les entreprises sont désormais sur ce sujet, et c’est tant mieux !

Une initiative ouverte à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ?

Oui, à toutes les entreprises, petites, moyennes et grandes. Il est probable que les plus grosses ont peut-être un peu plus de ressources pour mettre en place rapidement un certain nombre de dispositifs, mais l’essentiel, c’est que toute cette dynamique se cascade, quelles que soient les tailles d’entreprises, et que ce qui s’y développe fasse référence et soit inspirant pour toutes celles qui y rentrent.

Propos recueillis par Georges Margossian.

LIRE AUSSI : « L’âge reste l’élément le plus discriminant en entreprise »

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.