Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Électricité : EDF va aider les petites entreprises à stabiliser leurs factures

EDF

Le producteur d’électricité a annoncé qu'il offrirait un soutien aux petites entreprises ayant conclu des contrats d'électricité durant le pic de la hausse des tarifs en 2022, en proposant des solutions pour étaler ces coûts sur le temps.

Luc Rémont, PDG d’EDF, a annoncé vendredi, lors de la présentation des résultats annuels du groupe, qui a enregistré un bénéfice record de 10 milliards d’euros pour 2023, que l’entreprise offrira un soutien sur mesure à ses clients PME. Cette mesure inclura la renégociation de leurs contrats pour des périodes plus longues, visant à réduire leurs dépenses énergétiques.

«Nous sommes dans un environnement de baisse de prix (…) tout en étant conscients qu’il existe en 2024 encore des clients qui souffrent de prix hauts», a ajouté le patron du producteur d’électricité, en citant le cas de PME «dans le secteur de l’hôtellerie et la restauration».

EDF prévoit d’aborder individuellement les cas de petites entreprises qui, en 2024 ou même en 2025, subiraient encore l’impact de contrats d’électricité onéreux, signés depuis mi-2022 durant le pic de la crise énergétique. Ces engagements, fixés pour une période allant de 1 à 3 ans, impliquent des frais de résiliation non applicables aux particuliers.

Réduction du prix moyen «jusqu’à 30 à 40%»

Avec cette solution d’accompagnement, une PME, qui aurait souscrit au pire de la crise un contrat pour 2023-2024 et souhaiterait «contractualiser pour une durée complémentaire après 2024», verrait son prix moyen baisser «jusqu’à 30 à 40%» par rapport au prix de son contrat en 2024, a expliqué EDF.

Actuellement, le MWh se négocie à environ 70 euros sur les marchés, bien en dessous du pic de plus de 1 000 euros atteint à l’été 2022. Toutefois, certaines entreprises sont encore contraintes par des contrats facturés à 300, 400, voire 600 euros le MWh, selon le ministère de l’Économie.

Avec l’AFP.

LIRE AUSSI : Électricité : une hausse entre 8,6% et 9,8% à partir du 1er février

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.