Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Ouvrir un spa : votre réputation se jouera dans la cabine

ouvrir un spa

Quel que soit le luxe de vos installations, c’est toujours dans la cabine de soins que se construit la véritable réputation d’un centre de bien-être. Alors, pensez-y avant d’ouvrir un spa : autant soigner cet espace dans ses moindres détails dès la préparation de votre projet !

La cabine idéale ? Tout le monde se pose la question avant d’ouvrir un spa… Un petit salon aux teintes douces, à l’éclairage chaleureux, qui comprend une baignoire (à jets massants ou non), une douche, un espace de massage et un coin repos avec un fauteuil confortable ou un lit. Ce rêve, poursuivi – et atteint – par certains hôtels de luxe est malheureusement inaccessible à la grande majorité des spas urbains.

Généralement situés dans de grandes villes, ces derniers s’épuisent dans la course à la rentabilité en calculant le nombre de mètres carrés «utiles», au risque souvent de nuire à la qualité de leur prestation. Alors, faut-il, pour autant, abandonner son projet d’ouvrir un spa ? Non, bien sûr, mais il faut partir du bon pied !

Une cabine idéale devrait mesurer au moins 15 m2, si elle ne comporte ni douche ni espace de repos, et 20 m2 si elle est pourvue des deux. Cela peut paraître beaucoup, sauf que, dans un véritable spa, c’est un minimum. L’espace est le premier luxe que vous allez offrir à votre client, le premier immédiatement perceptible, bien au-delà de votre décoration. La façon dont vous aménagez votre espace peut passer de mode, la sensation d’un espace dégagé, généreux, sera toujours à la page.

Ouvrir un spa : optez pour moins de cabines

Plutôt que de prévoir quatre petites cabines, installez-en trois de belles dimensions. Il n’est pas sûr que l’espace soit moins rentable. Une praticienne ne pouvant se dédoubler, il ne sert à rien de multiplier les pièces de soins si vous devez y laisser des clients seuls : ils se sentiront «abandonnés»…

Dans ces conditions, mieux vaut trois cabines de soins occupées (et donc rentables) que quatre, vides la moitié du temps ! Autre avantage appréciable : votre personnel pourra se déplacer facilement tout autour de la table de massage, sans se cogner aux murs et aux appareils. Ses conditions de travail en seront améliorées, ce qui n’est pas à négliger. Et le soin sera plus harmonieux… N’est-ce pas cela le but d’un spa ?

LIRE AUSSI : Gestion d’un spa : apprenez à respecter la règle des quatre pieds !

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.