Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Ouvrir un spa : cinq choses à vérifier avant la dernière ligne droite

Ouvrir un spa

Vous avez choisi l’endroit, vous l’avez décoré pour qu’il corresponde à vos rêves, vous avez créé votre carte de soins… Dans quelques semaines, c’est le jour J. Question : êtes-vous prêt pour ouvrir un spa ? Voici cinq critères qui vous permettront de le savoir.

Votre stratégie marketing avant l’ouverture

Votre stratégie et votre plan marketing doivent être parfaitement définis avant d’ouvrir un spa. Pour attirer un public, il existe des outils classiques, comme la distribution de flyers, pour annoncer l’événement, ou la création de promotions et de conditions spéciales pour le jour J.

Vous pouvez aussi utiliser Facebook, Pinterest, Instagram et tous les réseaux sociaux, pour créer un effet de buzz pendant plusieurs semaines. Autre piste : des partenariats à des conditions spéciales avec des associations féminines, des comités d’entreprises et des clubs sportifs.

Pensez aussi à lancer assez tôt votre site Internet, avec la possibilité pour le client de pouvoir réserver en ligne. Pour gagner du temps, affiliez-vous à une plate-forme d’automation, qui vous assistera dans la création de votre base de données.

Votre équipe : des professionnels bien formés

Le marché du spa exige de pouvoir offrir une véritable expérience client. Votre équipe doit donc réunir des professionnels bien formés et très motivés, pour que vous puissiez faire prospérer votre entreprise après avoir ouvert votre spa. Pour cela, il vous faudra (avant l’ouverture) vérifier les qualifications de votre équipe, signer les contrats de travail, avoir formé vos employés à la relation client, l’hygiène et la sécurité, ainsi qu’à la connaissance des produits que vous allez mettre en vente.

Vous devez aussi élaborer un règlement interne que l’ensemble de votre personnel devra approuver par signature. Ajoutez-y une politique claire concernant le harcèlement sexuel. Pensez aussi à mettre en place un planning général, visible dans la salle réservée aux employés ou accessible en ligne, ainsi qu’un mécanisme fiable pour suivre les performances de chaque employé.

Enfin, comme tous les lieux ouverts au public, vous êtes tenu de prévoir des trousses de premiers secours, des extincteurs et des issues de secours facilement accessibles en cas de nécessité.

Votre environnement : sécurité et convivialité

Votre établissement doit à la fois être agréable pour vos clients et garantir leur sécurité. Assurez-vous que tous les éléments suivants ont été vérifiés. Multipliez les tests avant d’accueillir vos clients : votre matériel de sonorisation doit fonctionner parfaitement, ainsi que tous vos équipements et votre système électrique (à pleine charge).

Prévoyez la possibilité d’utiliser tous les moyens de règlements, les clients payant de moins en moins en espèces. Investissez dans un logiciel de gestion et de caisse, qui vous permettra d’intégrer les promotions, les discounts et les offres spéciales. Il existe des solutions adaptées à tous les budgets, certaines proposant même des fonctionnalités gratuites.

Vos formalités administratives : soyez à jour !

Etes-vous sûr d’être parfaitement en règle avant d’ouvrir un spa ? Pour éviter les complications, assurez-vous que toutes vos factures et vos reçus officiels sont rangés dans vos livres comptables. Tous vos actes d’achat et vos quittances de loyer doivent aussi être dans les dossiers correspondants.

Les garanties des équipements sont à portée de main, votre assurance est à jour, et vous avez fait imprimer vos cartes de visite et tous les documents promotionnels. Un détail important pour votre image : vous utilisez une adresse e-mail professionnelle.

Votre plan financier : indispensable avant d’ouvrir un spa

Il vous faudra mettre en place un plan financier avant de vous lancer. Cela vous aidera à la rendre rentable. Pour cela, lancez des projections financières à partir de votre business plan initial, adoptez un logiciel de gestion, sélectionnez un comptable qui vous établira votre bilan annuel, adoptez un système de paie et créez votre tableau d’amortissements.

Si vous avez vérifiez tous les points de cette check-list, il y a de fortes chances que vous passiez sereinement le cap des premiers mois d’exploitation de votre spa. Après, il ne vous restera plus qu’à apprendre à gérer la croissance…

LIRE AUSSI : Recrutement : à quoi reconnaît-on un bon spa praticien ?

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.