Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Réservations en ligne : Planity boucle une nouvelle levée de fonds

Planity

La plateforme de prise de rendez-vous dans la beauté annonce avoir bouclé un nouveau tour de table pour un montant de 45 millions d’euros. Cette opération devrait l’aider à consolider sa position en Europe et à recruter 300 nouveaux collaborateurs.

Dans un secteur particulièrement convoité par les start-up de réservations en ligne, comme Booksy ou Treatwell, le spécialiste du rendez-vous dans l’esthétique et la coiffure continue de tirer son épingle du jeu. Il vient de lever 45 millions d’euros auprès d’InfraVia Capital Partners et de ses actionnaires historiques Crédit Mutuel Innovation, Revaia et Bpifrance Digital Venture, annonce-t-il dans un communiqué.

Lancée en 2017 par Antoine Puymirat et ses associés, Jérémy Queroy et Paul Vonderscher, la jeune pousse, qui revendique l’équipement de 25% des établissements de beauté français, explique que ce nouveau tour de table lui permettra d’accélérer son développement européen, notamment les marchés du sud de l’Europe à partir de 2025.

Il s’agit aussi, pour Planity, qui emploie aujourd’hui 400 personnes, de recruter 300 nouveaux collaborateurs et d’intégrer à son produit une IA conversationnelle, pour aider ses clients à gérer les appels ou la prise de rendez-vous par téléphone, voire leurs paiements via leur téléphone portable.

Près de 40 000 établissements de beauté en Europe

«Planity est aujourd’hui le service de réservation de rendez-vous beauté n°1 en France mais aussi n°2 en Allemagne et en Belgique en seulement 18 mois», assure la start-up, qui afficherait plus de 10 millions de rendez-vous chaque mois. Mais à marche forcée : depuis sa création, elle a déjà levé, au total, 95 millions d’euros, la dernière (30 millions d’euros) remontant à 2021.

Sur le plan européen, elle compte, parmi ses 40 000 clients qui utilisent sa solution, 2 000 établissements en Allemagne et 1 000 en Belgique. D’autres marchés que la beauté sont également dans sa ligne de mire, comme le bien-être et le fitness, avec la possibilité de réserver des cours collectifs. Dans son communiqué, elle annonce «40 millions d’euros de revenus récurrents annuels en 2023», en hausse de 60% par rapport à l’année précédente.

LIRE AUSSI : Planity, l’abonnement pour business model

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.