Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Les TPE-PME trouvent difficile de gagner de l’argent avec le numérique

NUMÉRIQUE

Si les trois quarts des patrons de TPE-PME estiment que le numérique représente un bénéfice réel pour leur activité (76 %), une part importante de ces entreprises juge difficile de générer des profits grâce à lui, selon France Num. 

En 2023, 76% des dirigeants considèrent le numérique comme «un bénéfice réel» pour leur entreprise, contre 81% en 2022, selon ce 4e baromètre annuel de France Num consacré à la transformation numérique des TPE/PME (entreprises de moins de 250 salariés).

«Cela peut s’expliquer, entre autres, par la difficulté à générer des profits avec le numérique», notent les auteurs du baromètre. Ainsi, seulement 39% (+2 points) des entreprises interrogées estiment que le numérique leur permet de générer des profits et 19% que le numérique fait perdre plus de temps qu’il n’en fait gagner.

Autre obstacle potentiel au développement du numérique : la capacité à capter la clientèle via Internet varie fortement d’un secteur à l’autre: si la moitié (51%, +8 points) des TPE/PME ont au moins 5% de leurs clients qui viennent d’Internet, cette proportion s’élève à 79% pour le secteur de l’hôtellerie-restauration et à 68% pour le secteur des services à la personne.

L’étude note aussi que la vente en ligne ne fait pas encore l’unanimité. De façon générale, «les entreprises françaises investissent moins dans les solutions de visibilité ou de vente en ligne (site web, réseaux sociaux, sites e-commerce) que dans les solutions de gestion, de facturation et de paiement auxquelles elles portent un intérêt croissant», relève-t-elle.

NUMÉRIQUE

La cybersécurité inquiète

En pratique, 84% des TPE-PME sont présentes en ligne via un site Internet (67%), un compte dédié sur un réseau social (61%), une référence sur un annuaire en ligne (55%) ou encore l’achat de mots-clés dans les résultats de recherche (26%).

Près de la moitié des entreprises interrogées (48%) expriment aussi des craintes relatives à la cybersécurité. Par ailleurs, elles sont encore peu nombreuses à utiliser les solutions d’intelligence artificielle (5%), mais ce chiffre double pour les services à la personne.

En revanche, elles semblent porter un intérêt plus vif aux solutions d’analyse de données : 11% y ont recours et même 16% de celles opérant dans le secteur du commerce. Enfin, 42% mettent déjà en œuvre des actions en faveur de la sobriété numérique tandis que 15% prévoient de le faire dans les 12 mois.

Au total, 9 453 entreprises ont répondu à l’enquête, dont 6 110 TPE.

LIRE AUSSI : Gérer un institut de beauté : qu’est-ce qu’on appelle un « CRM » ?

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.