Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Gommages de la rentrée : que conseiller à vos clientes ?

gommages

Si, pendant les expositions estivales, mieux vaut ne pas trop exfolier, il en va autrement à la fin de l’été : non seulement le gommage ne dénature pas le bronzage, mais il permet aussi de le prolonger. Tour d’horizon.

Gommage à l’orientale

GommagesPour conserver un hâle lumineux, il faut un gommage tous les trois jours, soit avec un produit granuleux, soit avec un gant kessa. Le gommage oriental traditionnel reste grand favori : il permet d’exfolier en douceur, tout en traquant avec précision les cellules mortes de l’épiderme.

Pour les produits, vous n’aurez que l’embarras du choix : gommage à la pierre d’alun, miel et gelée royale (Charme d’Orient, 28 euros le pot de 300 g) ; cire d’exfoliation, à base de poudre de coquillage, de coques de noix de coco, de sucre et de beurre de karité (La Sultane de Saba, 38 euros le pot de 300 ml) ; gommage Fantasia, composé de sucre, de noyau d’abricot, de beurre de karité, d’ambre et de jasmin (Le Palais des Reines, 22 euros le pot de 200 ml).

Gommages santé

Le gommage va aussi stimuler la circulation sanguine et l’élasticité de la peau. À base de sel, il constitue la base de tout soin énergétique. Bien appliqués, les gommages bio d’Altearah sont formulés avec des sels de l’Himalaya, ainsi que des huiles essentielles bio et végétale. Ils existent en cinq synergies différentes – pourpre, orange, blanc, turquoise, émeraude – et constituent un massage en soi (39,50 euros le pot de 400 g).

GommagesGommages gourmands

Mais l’exfoliation peut aussi se transformer en soin plaisir. Bernard Cassière a conçu des gommages qui prolongent à eux seuls l’effet des vacances : Moorea (huile de coco et fleur de tiare)), Echappée amérindienne (mangue sauvage et beurre de Cupuaçu), et la valeur sûre de la marque, le frisson de Laponie ( miel et sucre).  (30,50 euros le pot de 200 ml).

Gommage contre les boutons

GommagesCertaines clientes découvrent à leur retour une recrudescence de boutons et de points noirs sur le visage. C’est un phénomène naturel, notamment pour certaines peaux fragiles ou souffrant d’acné, car, avec le bronzage, la couche cornée de l’épiderme s’épaissit. Du coup, la peau respire moins bien et les pores s’obstruent plus facilement.

Appliquez un sérum lors de son premier soin à l’institut ou conseillez à votre cliente un exfoliant enzymatique doux pour un gommage des zones tous les soirs pendant trois semaines : Ahava, facial renewal peel (39 euros le tube de 1 000 ml), Scrub & Mask, Filorga (51,90 euros le pot de 55 ml) ; gommage sans grains, Sothys, (36 euros le tube de 50 ml).

Jusqu’à la pointe des pieds…

GommagesMassés en permanence par le sable de la plage, les pieds de votre cliente sont plutôt en meilleur état au retour des vacances. C’est le moment d’entretenir cette douceur nouvelle ! Le gommage de Purabali, au sable noir volcanique et aux extraits de thé noir et de menthol (30 euros le pot de verre 212 ml), suivi d’un massage au beurre naturel de Sibérie pour les pieds (Natura Siberica, 22,38 euros le pot de 370 ml), préserveront la souplesse de cette partie du corps.

Et après le gommage ?

Votre cliente a fait l’impasse sur l’après soleil, partant du principe qu’une bonne crème hydratante, cela suffisait amplement. Elle a tout faux ! En s’exposant au soleil, la peau perd en eau et en sels minéraux. Malheureusement, les hydratants classiques sont rarement suffisants. La solution ? L’après-soleil.

Conseillez donc à votre cliente de l’utiliser au moins trois semaines après son retour, avec une application quotidienne. Le temps qu’il faut à sa peau pour se reconstituer. Vous pouvez aussi lui conseiller d’utiliser une huile hydratante, plus réparatrice qu’un lait.

L’application d’une huile donne une sensation de confort immédiat, et la texture de l’huile, plus fine, permet de pénétrer un peu plus profondément dans l’épiderme. Car, débarrassée de ses cellules mortes, la peau a besoin d’être hydratée en profondeur et de rétablir son film lipidique.

LIRE AUSSI : Gommage : se rafraîchir au sel de mer et à la menthe sauvage

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.