Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

Avant-première : ce qu’il ne faut pas rater au salon Beauty Profs

BEAUTY PROFS

La météo prévoit un temps radieux pour l’ouverture ce dimanche de Beauty Profs, à Marseille. Mais le soleil n’empêchera pas les professionnels de se presser dans les allées… Profession bien-être vous présente les stands à ne pas rater !

Octobre rose à Beauty Profs

En plein Octobre rose, LM Création Academy, un centre de formation spécialisé en dermopigmentation, propose une innovation très attendue sur le marché français : les aréoles mammaires en silicone. Très réalistes et fabriquées dans un silicone très souple, elles se fixent à l’aide d’une colle médicale et tiennent de 10 à 15 jours.

Ces aréoles sont réutilisables à vie : il suffit de les enlever délicatement, de les nettoyer et de les reposer. Au final, elles permettent de recréer l’esthétique d’un sein complet avec un téton réaliste en 3D. L’occasion, pour les femmes qui suivent une mastectomie, de reconstruire leur féminité. Elles sont près de 20 000 chaque année en France à être confrontées au problème.

BEAUTY PROFS

Lorsque le deuxième sein a été préservé, il suffit de réaliser un moulage sur mesure, qui sera ensuite pigmenté par une praticienne. La cliente peut aussi commander une paire en prêt à poser, ce qui lui évitera d’attendre la cicatrisation.

Mais toutes les poitrines ne se ressemblent pas. C’est pourquoi la créatrice Marlène Launay propose de photographier les seins des visiteuses au cours du salon, pour pouvoir créer la première banque de moules en France. C’est rapide, indolore et personne n’a besoin d’avoir des seins parfaits pour contribuer à cette initiative.

Des soins pour les ongles

Beauty Profs devenant peu à peu le salon français référent de l’ongle, vous y trouverez une source d’inspiration pour tous vos services manucure. Rebaptisé The Nailympion, le concours Inja, qui tient sa compétition française chaque année au salon, est sponsorisé en 2023 par 20 marques parmi les plus grands acteurs de la profession.

L’ongle est une source d’inspiration, non seulement en matière de couleurs, mais aussi en matière de soin. Vous pourrez ainsi découvrir, en avant-première chez PBI, Overpolish, le premier vernis semi-permanent qui répare les ongles, un «rituel spa» à proposer aux clientes aux ongles abîmés, fatigués ou mous.

Des textures innovantes

Les marques cosmétiques, de leur côté, ont fait des efforts pour répondre aux nouvelles demandes des consommatrices. La marque bio Fées en Provence propose ainsi une brume anti-âge sous forme de soin à vaporiser. Une formule qui convient aux femmes pressées, qui refusent les textures grasses. Très appréciable en été.

Baïja décline ses packagings colorés et ses senteurs gourmandes dans une nouvelle gamme visage, alliant sensorialité et textures inattendues, sous forme de granités, de gelées ou de cire. À noter, en particulier, la cire démaquillante au miel, qui élimine toute trace de maquillage, y compris le mascara, et qui redonne le gout du démaquillage à l’eau aux peaux sèches ou matures.

Pour les esthéticiennes avides de soins frais et naturels, prévoyez une halte chez Home Made Beauty, qui vous permettra de proposer des masques aux fruits frais à la demande. Il s’agit d’un appareil à utiliser à l’institut ou en salon de coiffure, voire à domicile, que l’on charge avec un ou deux fruits frais, une base gélifiante pour obtenir solide à appliquer directement sur la peau.

Le choix des machines

L’heure est au contrôle des coûts ? Qu’à cela ne tienne ! Les exposants proposent presque tous des appareils performants avec des formules de financement aménagées, voire de la simple location. Vous hésitez entre lumière pulsée ou laser diode ? Vous trouverez les deux.

Keros, en particulier, a pris en compte la situation particulière des instituts de beauté et propose une formule de location mensuelle, sans premier loyer majoré, des flashs illimités et la possibilité de se dégager au bout d’un an.

Mais la palme revient sans doute à «I love my Energy», qui propose une machine comprenant les deux technologies. Il faut dire que l’entreprise semble se spécialiser dans le multi-fonctions, puisqu’elle propose déjà l’esthétique capillaire, un concept qui permet de réaliser à la fois un soin visage et un soin du cuir chevelu… 

Rencontres, démos et conférences

Beauty Profs, ce sont aussi des rencontres ! Sur le stand de Booksy, vous pourrez rencontrer dimanche Max Miller, pour une démo de tapes extensions à 11h, Stéphane Amaru, pour une démo dégradé fantôme et coupe éco-responsable, et Emi Nail, pour une déco nail art en dégradé (16h).

Le lundi à 12h, l’expert en SEO (l’art de rendre visible un site Web sur Google), Thibault Bonnefoy, viendra partager ses astuces pour que votre institut devienne plus populaire que la meilleure boulangerie de la ville, en n’utilisant que des outils gratuits. Enfin, à la frontière entre l’univers de l’esthétique et la coiffure – beauté globale oblige ! -, retrouvez aussi Profession bien-être sur son studio vidéo et assistez en direct, au cours des deux jours du salon, à l’enregistrement des interviews réalisés sur le salon.

LIRE AUSSI : Carole Florent (Beauty Profs) : « L’institut sans expertise, c’est fini »

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.