Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Coiffure : Jen Atkin, l’abeille infatigable

Jen Atkin

Femme d’affaires avisée, l’Américaine Jen Atkin passe pour être la «coiffeuse la plus influente du monde». La hair stylist des stars a créé sa gamme de produits capillaires, collabore avec Dyson et inspire les grands magazines de mode.

Alors que la plupart des coiffeurs vedettes commencent par coiffer des anonymes avant de toucher aux crinières des stars, Jen Atkins a commencé très jeune, à Beverly Hills, à frayer avec les célébrités. Dotée d’une volonté farouche, l’adolescente ne rêve que de coiffure et de glamour, au point de faire déménager toute sa famille à Los Angeles.

Dès ses débuts, elle travaille avec les stars. Son secret ? Être disponible à chaque instant, même sur son temps libre. Et cela fonctionne. Très vite, elle coiffe le clan Kardashian, les soeurs Hadid ou encore Kate Moss. Sa carrière est fulgurante. Après avoir travaillé avec le célèbre hair stylist Guido Palau, elle poursuit sa carrière en solo et impose un style chic et décontracté.

Sa marque personnelle, c’est de trouver «la» coiffure qui met en valeur le visage des femmes. Un talent qu’elle ne cesse de peaufiner. Elle explore tous les aspects de la profession : des séances en salon au stress des Fashion Weeks, en passant par les séances de studio pour la publicité ou les magazines. De quoi faire rêver tous les débutants…

De hair stylist, Jen Atkin passe à l’entreprenariat

En 2016, Jen Atkin passe à la vitesse supérieure. Elle puise dans ses voyages incessants entre les Etats-Unis, l’Europe et le Moyen Orient l’inspiration nécessaire pour créer sa ligne de soins capillaires OUAI,  puis son programme d’extensions de cheveux Beauty Works, et une ligne d’accessoires de cheveux (Chloe + Isabel), avant de collaborer avec Dyson pour lancer le sèche-cheveux Supersonic.

Son activité ne s ‘arrête pas là. La prolifique hait styliste a conçu un magazine digital, ManeAddicts.com, pour guider l’inspiration des coiffeurs. Un magazine rapidement doublé d’une boutique d’e-commerce et d’un centre de formation, la Made University (littéralement traduit : l’université de la crinière).

Surnommée «Beezy» – compromis en anglais entre abeille (bee) et occupée (busy) – par son entourage, la hair stylist continue à travailler en salon de coiffure, dans celui d’Andy Lecompte, à Los Angeles, mais aussi dans ses propres salons à Los Angeles et New York.

Impossible, pour cette passionnée de coiffure, d’abandonner des clientes qu’elle suit depuis dix ans ! Autant d’activités diverses et de journées bien remplies, qui ne l’empêchent pas de continuer à coiffer les stars, de Pénélope Cruz à Madonna.

LIRE AUSSI : Coloration végétale : 10 idées reçues passées au crible

 

Le secret des boucles de surfeuse californienne par Jen Atkin

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.