Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Un nouveau centre de santé intégrative près de Toulon

UN NOUVEL INSTITUT POUR FAIRE TRAVAILLER ENSEMBLE MEDECINS ALLOPATHIQUES ET MEDECINES ALTERNATIVES

Professionnels de santé, professeurs de yoga, masseurs, sophrologues, diététiciens, réflexologues… Unique en son genre, ce nouveau lieu propose une approche pluridisciplinaire pour accompagner des patients en souffrance.

L’Institut Lucia vient de voir le jour à Carqueiranne, dans l’agglomération toulonnaise. «Il s’agit de travailler en interdisciplinarité, en prenant en compte l’intégralité des besoins et des attentes du patient, à tous les niveaux», expliquent Ingrid Lanno-Lhuillery, masseur-kinésithérapeute et Julie Guarinos Marcaud, psychologue, deux des six fondatrices de l’établissement, citées par Var Matin.

Le concept est nouveau en France. Il s’agit de faire cohabiter, en un seul et même endroit, des professionnels de santé, formés à la médecine allopathique, avec des praticiens de médecines dites «douces». Créer du lien entre ces différentes spécialités n’est certes pas chose aisée aujourd’hui.

Prendre en charge les malades chroniques

«La mission première de l’Institut Lucia, c’est de mettre les professionnels en réseau, de permettre à chacun, quand il décèle une problématique, de savoir chez qui orienter son patient», poursuivent les fondatrices. Premiers concernés : les patients souffrant de maladies chroniques, qui explosent dans les pays développés, en raison du vieillissement de la population et de la dégradation de l’environnement.

Sur ce type de pathologies, la médecine allopathique – et son approche médicamenteuse – reste souvent impuissante. «La santé intégrative est encore récente en France. On a besoin de validations, d’études», estiment les deux professionnelles de santé. C’est pourquoi elles se sont rapprochées de l’Institut Rafaël, co-fondé par le médecin cancérologue Alain Toledano, qui préside également la chaire de santé intégrative du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam). L’objectif sera d’évaluer les soins dispensés dans ce nouveau cadre.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.