Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Plus de six Français sur dix font du sport au moins une fois par semaine

Sport

Contrairement à une idée-reçue, la perte de poids n’est pas la principale source de motivation des Français pour pratiquer une activité physique, selon une étude, qui montre que la recherche de bien-être en est la principale raison.

Les Français ne sont donc pas aussi sédentaires qu’on ne le dit… Les trois quarts des personnes interrogées (75%) ont pratiqué au moins une activité physique durant les douze derniers mois et 63% l’ont fait au moins une fois par semaine, selon un sondage réalisé par Opinionway pour la marque Charal. Bref, ils font preuve d’une pratique sportive régulière, à raison de 2,5 fois par semaine, soit environ deux heures hebdomadaires.

Parmi les sports les plus en vogue, la marche de loisir (62%) arrive en tête, suivie par le vélo (43%), le fitness et la musculation (30 %), la course à pied (27%) et la natation (24%). Viennent ensuite, loin derrière, la gymnastique et la danse (12%), les sports collectifs (12%) et les sports de combat (5%).

Quant aux motivations, il s’agit, pour 50% des répondants, d’entretenir son capital physique, «faire du bien à son corps» (43%) se détendre (29%), «faire du bien à sa tête» (28%), s’amuser et passer un bon moment (25%) et, seulement pour moins d’un quart des personnes interrogées (23%), perdre du poids.

Pour autant, l’alimentation revêt une importance particulière pour ces sportifs en herbe. À une écrasante majorité (93%), ils savent que, quel que soit le sport pratiqué, l’alimentation joue un rôle primordial dans leurs performances. Les sucres lents (59%), les fruits et légumes (53%) et la viande (44%) figurent parmi les aliments les plus cités par les répondants.

Les Français ne savent doser leur alimentation

Plus de la moitié des personnes interrogées adaptent leur alimentation par rapport à leur pratique sportive. Mais en prenant, toutefois, quelques libertés… Si une grande partie des répondants optent pour une stratégie de limitation, notamment du pain et de la viande rouge (59%), des gâteaux (44%) et des produits laitiers (42%), la notion de plaisir n’est jamais très loin !

Ils s’imposent d’ailleurs peu de restrictions, relève le sondage. Ainsi, près de huit répondants sur dix (79%) estiment qu’on peut se faire plaisir en mangeant quand on fait du sport et plus de la moitié (52%) est convaincu que la pratique d’une activité sportive permet de se faire plaisir à table… 

Apparaît ainsi une grosse lacune dans leurs bonnes dispositions : «une connaissance plus limitée de la quantité et du moment idéal pour manger lors de la pratique sportive», en conclut l’étude. Un exemple : un tiers est persuadé qu’il faut manger moins pour faire du sport, tandis qu’un autre tiers pense le contraire…

Étude réalisée par Opinionway en septembre 2023 à partir des données issues de l’omnibus réalisé auprès de 1 000 Français de 18 ans et plus représentatifs de la population française.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.