Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

La physiologie du cuir chevelu, clé de la santé capillaire

cuir chevelu

Le cuir chevelu, petite étendue de peau recouvrant le crâne, joue un rôle vital dans la santé et la beauté des cheveux. Comprendre sa structure complexe et ses fonctions vous éclairera sur les meilleures pratiques de soins à proposer.

Cuir chevelu : de quoi parle-t-on ?

Le cuir chevelu, une zone à la fois souple et résistante, s’étend sur une surface de 600 à 700 cm2 chez un adulte et abrite, en moyenne, entre 100 000 et 150 000 cheveux.

Composition du cuir chevelu

Sa structure est complexe et multicouche, comprenant l’épiderme, le derme et l’hypoderme, chacun contribuant de manière unique à la protection et à la santé capillaire.

La couche la plus externe, l’épiderme, forme une barrière protectrice contre les agressions extérieures telles que les bactéries, les virus et la pollution, tout en régulant l’hydratation de la peau. Elle est en renouvellement constant, avec des cellules qui se forment dans les zones profondes avant de migrer vers la surface où elles sont éliminées.

Sous l’épiderme se trouve le derme, une zone épaisse et très vascularisée. C’est ici que se situent les racines des cheveux, les follicules pileux, entourés d’un riche réseau vasculaire qui leur fournit l’énergie et les nutriments nécessaires à la croissance des cheveux.

L’hypoderme, la couche la plus profonde, est composé de tissu adipeux qui accueille le bulbe pileux en profondeur. Cette couche agit comme un coussin protecteur et une réserve d’énergie pour le follicule pileux, intervenant ainsi dans la régulation thermique et la protection contre les impacts physiques.

Récepteurs sensoriels et densité

Le cuir chevelu est doté d’une sensibilité remarquable, avec environ 2 500 récepteurs sensoriels par cm2, le rendant extrêmement réactif aux stimuli externes. Cette sensibilité est importante pour les coiffeurs et les esthéticiennes, car elle influence la manière dont les clients perçoivent les soins capillaires. Elle aide aussi à identifier les problèmes cutanés ou capillaires.

Autre aspect à surveiller : la densité folliculaire, qui a une influence directe sur l’apparence et la santé des cheveux. Une densité élevée se traduit souvent par des cheveux plus épais et plus volumineux, tandis qu’une faible densité peut conduire à des cheveux fins ou à une apparence clairsemée.

Cuir chevelu et cycle de vie des cheveux

La compréhension du cycle de vie des cheveux et des interactions entre le cuir chevelu et les follicules pileux vous permettra d’optimiser les soins capillaires et de répondre efficacement aux problèmes de cheveux de vos clients.

Le cycle de vie des cheveux

Chaque cheveu suit un cycle de vie distinct, composé de trois phases : anagène, catagène et télogène. La première phase est la période de croissance active du cheveu, où les cellules dans la base du follicule se divisent rapidement. Elle peut durer de deux à six ans et détermine la longueur du cheveu (une dizaine de cm par an).

La deuxième phase (catagène) est une période de transition qui dure environ deux à trois semaines. Pendant cette phase, le cheveu arrête de croître et le follicule pileux se rétrécit. Enfin, la phase télogène est la période de repos, où le cheveu mature est relâché et finit par tomber. Cette phase dure environ deux à quatre mois. À la fin de la phase télogène, le follicule revient à la phase anagène, et le cycle recommence.

cuir cheveluInfluence du cuir chevelu sur la pousse

Un cuir chevelu sain favorise une croissance optimale des cheveux et prévient de nombreux problèmes capillaires. Des déséquilibres tels que la sécheresse, l’excès de sébum ou des affections cutanées peuvent affecter négativement les follicules pileux, entravant ainsi la pousse des cheveux et leur qualité.

À quoi servent les follicules pileux ?

Les follicules pileux sont de minuscules structures en forme de sac dans lesquelles les cheveux se développent. Ils sont ancrés dans le derme du cuir chevelu et entourés d’un réseau de vaisseaux sanguins qui fournissent les nutriments nécessaires à la croissance des cheveux.

Chaque follicule contient un bulbe pileux où les cellules se divisent pour créer de nouveaux cheveux. La santé du follicule est directement liée à leur santé et à leur apparence. Par exemple, une circulation sanguine insuffisante ou une inflammation peut perturber le fonctionnement normal des follicules et mener à la chute des cheveux ou à leur affaiblissement.

LIRE AUSSI : Épiderme et cheveux : le secret d’une beauté globale

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.