Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Thermes de Royat : un recul de la fréquentation moins élevé que redouté

Thermes de Royat

Les premiers chiffres de la saison seraient plutôt encourageants pour le directeur de l’établissement de Royat (Puy-de-Dôme), Dominique Ferrandon, rapporte France Bleu. Les thermes ont bénéficié d’un afflux exceptionnel de la clientèle de proximité.

Même si le taux de fréquentation a reculé de 57% par rapport à la même période de l’an dernier, le pré-bilan est moins mauvais que prévu, se félicitent le directeur et son équipe, qui tablaient sur un chiffre plus mauvais : 40% de fréquentation, contre 43% actuellement, soit environ 3 500 curistes, indique France Bleu.

«C’est bien mieux que les stations thermales dédiées aux problèmes respiratoires comme La Bourboule», souligne le média public, car, pour ce type d’affection, la crainte du virus est élevée chez les curistes. En fait, l’établissement a bénéficié d’un report de la clientèle de proximité : «des patients qui ont préféré annuler une cure prévue initialement dans des stations thermales plus lointaines, au profit de Royat par précaution sanitaire», poursuit France Bleu.

Le directeur des thermes met aussi ces bons sur le compte d’une nouvelle communication, «qui a changé l’image du thermalisme à Royat, et par la création de mini-cure de 6 à 12 jours avec des ateliers de santé qui ont attiré une clientèle plus jeune». Reste qu’il sera impossible d’effacer les trois mois et demi d’inactivité. Les pertes d’exploitation devraient se chiffrer à la fin de la saison à près d’un million d’euros. Avec la perspective, pour 2021, d’une saison raccourcie : elle démarrera le 5 avril.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.