Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Thermes de Luchon : le groupe Arenadour a présenté son offre de reprise

Laetitia Fontanel

Le groupe thermal dacquois Arenadour, en lice pour la délégation de service public, a remis son offre pour la reprise des thermes de Luchon (Haute-Garonne).

Une étape supplémentaire pour la station thermale, qui a accueilli son nouveau directeur, Jean-Claude Gabarrot, en mai dernier. Tout a commencé, en novembre 2018, quand la commune de Bagnères-de-Luchon a lancé un appel à manifestation d’intérêts pour sonder d’éventuels opérateurs privés. L’objectif était alors de faire passer l’exploitation de l’établissement, alors en régie municipale, en délégation de service public.

En mars 2020, le précédent le maire, Louis Ferré, a présenté un projet ambitieux de 35 millions d’euros : un pôle santé, thermoludique et sportif. Avec le nom de la société appelée à devenir le futur signataire de la DSP : le groupe Arenadour. Deux nouvelles orientations thérapeutiques devaient aussi s’ajouter à l’ORL et à la rhumatologie : la phlébologie et les affections digestives.

« Nous avons pris du retard avec la pandémie »

Aujourd’hui, le projet est toujours sur les rails, a confirmé Eric Azémar, le nouveau maire. «Tout ce que je peux dire, c’est que nous avons reçu une offre en bonne et due forme. Nous sommes vraiment soulagés que cette étape soit franchie et, si tout se déroule bien, pour la saison 2022, les thermes seront pilotés par le repreneur, le groupe Arenadour», a-t-il assuré lundi, lors d’un conseil municipal, rapporte La Dépêche.

«Cela fait plus d’un an que nous travaillons dessus, nous avons démarré dès notre arrivée à la mairie. Nous avons pris du retard avec la pandémie, mais aussi en raison du changement de l’architecte des bâtiments de France. Des études hydrogéologiques sont aussi arrivées tardivement, alors qu’elles étaient indispensables pour mener à bien des études pour lancer les travaux en extérieur», a expliqué, pour sa part, son premier adjoint, Gilles Toniolo. Prochaine étape ? Après l’étude juridique du projet, une commission de validation de la délégation de service public sera convoquée le 27 juillet.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.