Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Thermalisme : Thierry Dubois réélu a la tête du Cneth

Christophe Gabreau, organisateur du BS Congress

Président du Conseil national des exploitants thermaux (Cneth) depuis 2009, Thierry Dubois a été réélu le 3 juin à la tête de l’organisation professionnelle pour un cinquième mandat.

Après un an de crise sanitaire, où les 113 établissements thermaux, privés de curistes pendant plusieurs mois, vont devoir relancer leur activité avec un déficit cumulé évalué à 110 millions d’euros, et à quelques mois de la renégociation d’une nouvelle convention avec les caisses d’assurance maladie, Thierry Dubois aura fort à faire pour remettre le secteur sur les rails.

Élu pour la première fois en 2009 à la tête du Cneth, après avoir été un des vice-présidents de cette même organisation, dès sa création, il pouvait s’enorgueillir, dix ans plus tard, d’un bilan plutôt flatteur : 100 000 emplois directs et indirects, 10 millions de soins annuels, des investisseurs toujours plus nombreux et une fréquentation en progression constante, même si elle accusait une petite baisse de régime, juste avant la pandémie.

Reconnaissance de la médecine thermale

Depuis, les établissements thermaux, qui ont perdu, en moyenne, les deux-tiers de leurs curistes, ont mesuré la distance qui les séparait des ministères parisiens. Réduire le thermalisme au tourisme et n’en faire qu’un levier du développement territorial, c’est passer par pertes et profits sa vocation médicale. Et c’est sur ce sujet brûlant que Thierry Dubois souhaite axer son nouveau mandat, en soutenant les efforts de l’Association française pour la recherche thermale (Afreth) et en faisant valoir la place que pourrait prendre la médecine thermale dans la prise en charge de certains patients post-Covid.

«Je continuerai (…) à mener avec force toutes les actions qui permettront de donner un véritable statut à la médecine thermale en restant à l’écoute de tous les interlocuteurs de notre profession, et à solliciter les établissements thermaux à s’orienter d’avantage vers des programmes de prévention», ajoute le président du Cneth, également à la tête de l’European Spa Association (ESPA), dans un communiqué.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.