Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Mise en place d’un observatoire national des stations thermales

La Fédération thermale et climatique française, en partenariat avec l’Association nationale des maires de communes thermales et le CNETh vont lancer un observatoire de l’économie des stations thermales pour la période 2020-2026, rapporte le journal Midi-Libre.

L’histoire se répète. Déjà durement touchés par la crise sanitaire, les professionnels du thermalisme doivent à nouveau se préparer à faire face au risque de déremboursement, alors que le renouvellement de la convention thermale aura lieu dans deux ans. L’an dernier, Alexandre Reynal, l’ex-maire d’Amélie-les-Bains (Pyrénées-Orientales), également président de la Fédération thermale et climatique du Languedoc Roussillon, avait exprimé ses craintes que la décision du gouvernement concernant l’homéopathie puisse faire tache d’huile.

«Certains au plan national expliquent que le thermalisme n’aurait que peu de retombées économiques au sein des territoires, militant de fait pour un déremboursement de la cure thermale», a déclaré au Midi-Libre Brigitte Lanet, adjointe au maire de Balaruc-les-Bains (Hérault), en charge du développement économique.

Anticipant le débat qui ne manquera pas d’avoir lieu avant 2022, la profession a donc réagi en mettant en place un «Observatoire de l’économie des stations thermales» au plan national. Il aura pour objectif de mettre en avant les retombées positives du thermalisme sur le développement des territoires et sur l’économie française, en analysant régulièrement une cinquantaine d’indicateurs.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.