Beauté

Bien-être

Business

Les thermes de Montrond-les-Bains placés en redressement judiciaire

MONTAGNE REMONTÉE MÉCANIQUE À L'ARRÊT

Frappé par la crise sanitaire, le parc thermal de Montrond-les-Bains (Loire) a été placé en redressement judiciaire pour deux mois par le tribunal de commerce de Nanterre. La société Opalia gère les thermes et son centre thermoludique depuis 2012.

Retour à la case départ ? En 2011, deux ans après l’inauguration du centre thermoludique, baptisé «Les Iléades», la situation financière du complexe thermal avait poussé le précédent exploitant, qui était alors une société anonyme d’économie mixte (Saem) dirigée par une équipe locale, à demander l’ouverture d’une procédure de sauvegarde.

Quelques mois plus tard, c’est le gestionnaire Opalia, filiale de Vert Marine et Suez Lyonnaise des Eaux, qui reprenait en location-gérance les rênes du complexe thermal. Depuis, la nouvelle équipe avait sorti l’établissement du rouge, qui a été cédé, en 2019, à La Chaîne thermale du soleil. La reprise de la gestion était prévue pour 2022.

« La pandémie a été un coup assez brutal »

«L’établissement avait retrouvé une très bonne notoriété, avec un rythme de fonctionnement tout à fait satisfaisant et des voyants tous au vert. La pandémie a été un coup assez brutal, dramatique et fatal sur le fonctionnement des thermes et des Iléades», explique à France 3 le directeur des thermes, Luc Thiebault.

«Le sort des thermes est maintenant dans les mains du mandataire», ajoute le maire de Montrond-les-Bains, Serge Percet, cité par le média public. Le complexe thermal réalise, en temps normal, un chiffre d’affaires d’environ 4,5 millions d’euros, avec une fréquentation d’environ 3 600 curistes et 120 000 clients pour les Iléades.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.