Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Guide des manoeuvres de massage : les sept approches de base

Les 7 manoeuvres de massage


Les professionnels du massage utilisent une palette variée d’approches pour apaiser les tensions et atténuer les douleurs musculaires. Voici les sept principales manœuvres à connaître.

Dans le monde du bien-être et de la relaxation, le massage tient une place de choix. Il repose sur une multitude de gestes précis et harmonieux, conçus pour offrir un répit au corps et à l’esprit. C’est à travers la maîtrise de ces manoeuvres que les professionnels du massage parviennent à créer une expérience de détente unique.

1# Les compressions

Manoeuvre de compression Les compressions visent à exercer une pression sur les tissus mous du corps avec les mains, les doigts, les coudes ou les avant-bras. Cette manoeuvre de massage permet de relâcher les tensions musculaires et d’améliorer la circulation sanguine.

Les pressions peuvent être utilisées sur tout le corps ou sur des zones spécifiques, en fonction des besoins du client. Elles sont très efficaces pour soulager les douleurs musculaires et pour réduire le stress, à condition, toutefois, d’être adaptées à la zone massée et à la sensibilité du client, en évitant les os ou les articulations.

Posture
Le masseur doit être bien aligné, les jambes légèrement écartées et les genoux légèrement fléchis. Les épaules doivent être détendues, et la pression doit provenir principalement des jambes et du tronc.

Erreurs courantes
Appliquer une pression excessive ou insuffisante, ou exercer une pression directement sur les os ou les articulations.

Astuce
Utilisez la partie charnue de votre main ou de vos doigts pour éviter de blesser le client. Commencez doucement et augmentez progressivement la pression en fonction des besoins du client.

Utilisation
Les massages suédois, deep tissue, shiatsu, thaïlandais et sportif utilisent fréquemment les compressions.

2# Les percussions

Les percussions sont des mouvements rythmiques et rapides effectués avec les bords des mains, les poings ou les doigts, qui ont pour but de réveiller les muscles, améliorer la circulation sanguine et lymphatique, et soulager la tension musculaire.

Les mouvements doivent être rapides, rythmiques et alternés, en veillant à ne pas exercer une pression excessive sur les tissus mous. Le masseur doit maintenir un contact léger et rebondissant avec la peau, en évitant de provoquer des douleurs ou des ecchymoses.

Posture
Le praticien doit adopter une posture détendue et dynamique, en se tenant légèrement en retrait du client et en utilisant un mouvement de balancier à partir des épaules.

Erreurs courantes
Percuter trop fort ou trop près des os, ou effectuer des mouvements désordonnés.

Astuce
Utilisez différentes parties de vos mains pour varier l’intensité et la sensation des percussions, et adaptez le rythme et la force en fonction de la réaction du client.

Utilisation
Les percussions sont particulièrement adaptées pour les massages sportifs, le massage suédois ou le massage shiatsu, où l’objectif est de stimuler et revitaliser les muscles.

3# Les lissages

Manoeuvre de lissageLes lissages impliquent des mouvements lents et glissants, en utilisant les paumes, les doigts ou les avant-bras. Cette manoeuvre de massage vise à détendre les muscles, améliorer la circulation sanguine et favoriser une relaxation profonde.

Selon la zone à masser et la pression souhaitée, les lissages peuvent être effectués avec les paumes, les doigts ou les avant-bras. Les mains doivent être bien à plat et les doigts légèrement écartés pour épouser la forme du corps et assurer un contact doux et uniforme avec la peau.

Posture
Le masseur doit adopter une posture détendue et légère, en maintenant les épaules basses et les coudes légèrement fléchis. Le poids du corps doit être bien réparti sur les deux jambes. Le praticien doit se tenir près du client pour faciliter le contact et le contrôle des mouvements, en adaptant la pression et la vitesse en fonction des besoins et des réactions du client. Il est important de travailler sur de larges zones pour englober l’ensemble des tissus mous et favoriser la détente générale.

Erreurs courantes
Appliquer une pression trop forte, ou effectuer des mouvements trop rapides ou saccadés.

Astuce
Utilisez la partie charnue de vos mains pour un contact doux et uniforme avec la peau, et variez la pression et la vitesse en fonction des besoins du client.

Utilisation
Les lissages sont couramment utilisés dans les massage californien, lomilomi, suédois ou aux pierres chaudes. 

4# Les pétrissages

Massage manoeuvre de pétrissage Ces mouvements consistent à pétrir les muscles et les tissus profonds, afin de dénouer les tensions et préparer les muscles pour les étirements qui suivent. Le praticien utilise ses mains et ses doigts pour effectuer des mouvements circulaires, des pressions et des relâchements sur les muscles. Cette manoeuvre permet aussi de soulager les tensions musculaires et de favoriser la relaxation.

Posture
Le praticien doit se tenir près du client et utiliser ses deux mains pour effectuer les mouvements de pétrissage.

Erreurs courantes
Pétrir trop rapidement, trop fort, ou uniquement avec les doigts.

Astuce
Utilisez vos pouces, vos doigts et vos paumes, pour appliquer une pression uniforme et contrôlée, et alternez entre différents types de pétrissage pour varier la stimulation.

Utilisation
Les pétrissages sont souvent utilisés dans les massages suédois, californien, sportif et deep tissue.

5# Les vibrations

Massage manoeuvre de vibration Cette manoeuvre de massage fait appel à des mouvements rapides et rythmiques pour détendre les muscles et soulager la tension. Les vibrations peuvent être réalisées avec différentes parties des mains, notamment les doigts, les paumes ou les avant-bras. Le choix de la partie de la main à utiliser dépend de la zone à masser et de l’intensité souhaitée.

Les mouvements de vibration doivent être rapides et oscillants, avec une amplitude et une fréquence adaptées à la réaction du client. Le masseur doit veiller à maintenir un contact constant avec la peau tout en évitant de provoquer des secousses ou des compressions excessives sur les tissus mous. Cette approche peut être utilisée sur différentes parties du corps, comme le dos, les jambes ou les bras.

Posture
Le masseur doit être bien aligné, avec les jambes légèrement écartées et les genoux légèrement fléchis. Son poids doit être bien réparti, lui permettant de maintenir son équilibre tout en effectuant les vibrations.

Erreurs courantes
Évitez les vibrations trop fortes ou trop répétitives, qui peuvent causer des douleurs ou des blessures.

Astuce
Utilisez vos doigts, vos paumes ou vos avant-bras pour créer des vibrations, et ajustez l’amplitude et la fréquence en fonction de la réaction du client.

Utilisation
Les vibrations sont des techniques souvent utilisées dans les massages suédois, sportif, deep tissue ou shiatsu.

6# Les effleurages

MASSAGE EFFLEURAGE Les effleurages sont des mouvements légers et fluides qui glissent sur la peau sans exercer de pression. Les mains du masseur sont en contact avec la peau du client, et des mouvements de va-et-vient sont effectués pour permettre aux muscles de se détendre. Ils sont généralement utilisés pour introduire et conclure un massage, car ils favorisent la relaxation et la circulation sanguine.

Posture
Le praticien doit adopter une posture détendue et légère, en gardant les épaules basses et les coudes légèrement fléchis.

Erreurs courantes
Évitez les pressions trop fortes, les mouvements brusques ou des mouvements saccadés ou trop longs, pour éviter la douleur ou les ecchymoses.

Astuce
Utilisez l’ensemble de la main pour un contact uniforme avec la peau, et ajustez la vitesse et la pression en fonction de la réaction du client.

Utilisation
Les effleurages sont fréquents dans les massages suédois, californien, sportif ou le lomilomi.

7# Les frictions

Massage manoeuvre de friction Ce sont des mouvements circulaires ou linéaires qui visent à exercer une pression plus forte et plus profonde, afin de relâcher les tensions et les nœuds musculaires. Le praticien utilise ses doigts, ses coudes ou ses avant-bras, pour appliquer une pression ferme sur des zones spécifiques du corps.

La pression doit être légère pour éviter toute douleur ou irritation de la peau du client. Les frictions sont effectuées dans le sens des muscles, sans interruption. Elles sont particulièrement efficaces pour soulager les douleurs musculaires et stimuler la circulation sanguine et lymphatique.

Posture
Le masseur doit se tenir près du client, avec les coudes près du corps et les mains en contact étroit avec la peau.

Erreurs courantes
Exercer une pression trop forte ou trop rapide, ou se concentrer uniquement sur les zones douloureuses.

Astuce
Utilisez vos doigts, vos pouces ou vos articulations, pour appliquer une pression précise et contrôlée, et adaptez votre technique en fonction de la réaction du client.

Utilisation
Les massages sportif, deep tissue, suédois ou de réflexologie font notamment appel aux frictions.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.