Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Ashi-Thaï : fusion de l’Ashiatsu et du massage thaïlandais

ASHI-THAI

L’Ashi-Thaï s’inspire de l’Ashiatsu et du massage thaïlandais, explorant ainsi de nouvelles dimensions du bien-être, où les pieds et les jambes du praticien sont les piliers de cette démarche.

Dans l’Ashi-Thaï, les mécanismes de compression et d’étirement constituent la base de la technique. Le praticien, grâce à ses membres inférieurs, applique des pressions variées et des étirements profonds, une sorte de danse qui vise à éveiller et à revitaliser chaque fibre musculaire du client.

Pour cela, l’Ashi-Thaï fait appel à la barre de suspension empruntée à l’Ashiatsu, qui permet au praticien de manier ses pieds et ses jambes avec une précision et une maîtrise exceptionnelles. Chaque mouvement est un dialogue entre le praticien et le corps du client, un échange harmonieux où les muscles et les tissus répondent au rythme de la danse.

Préparation et déroulement de l’Ashi-Thaï

La mise en scène de l’Ashi-Thaï est orchestrée avec une attention minutieuse aux détails. Les préparatifs sont essentiels, à commencer par la tenue vestimentaire du client, qui doit revêtir des vêtements confortables, et sa position initiale, allongé sur une table de massage.

Les techniques utilisées

Dans le contexte de l’Ashi-Thaï, les éléments du massage thaï sont intégrés principalement à travers les techniques d’étirement et les compressions, qui forment l’essence de cette approche.

Les étirements contribuent à la relaxation des muscles et à l’amélioration de la circulation sanguine et lymphatique. Ils sont effectués par le praticien principalement à l’aide de ses jambes et de ses pieds, avec le support des barres de suspension pour la balance et le contrôle de la pression.

Les compressions, une autre technique-clé du massage thaï, sont aussi adaptées dans l’Ashi-Thaï. Le praticien utilise ses membres inférieurs pour appliquer une pression contrôlée sur différentes parties du corps du client, visant à travailler en profondeur les muscles et les fascias, et à créer un relâchement musculaire profond.

Bénéfices et contre-indications de l’Ashi-Thaï

L’Ashi-Thaï vise à promouvoir un état de bien-être global, agissant tant au niveau physique que psychologique, avec des bénéfices tels que le relâchement musculaire et l’amélioration de la circulation sanguine et lymphatique. Ses effets contribueraient aussi, sur le plan psychologique, à favoriser un état de sérénité et de bien-être mental.

Toutefois, bien que l’Ashi-Thaï soit centré sur la détente et la revitalisation, une attention particulière doit être portée à la profondeur de la pression exercée. Celle-ci ne devraient pas être effectuées sans avis médical sur une personne présentant certaines problématiques, comme, par exemple, un implant mammaire récent, des problèmes cutanés ou un problème inflammatoire chronique. 

LIRE AUSSI : Massage Ashiatsu : le jeu subtil des pieds et de la gravité

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.