Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Vers une ouverture des commerces tous les dimanches jusqu’a Noël 

Ouverture le dimanche

Les commerces auront-ils droit à quatre dimanches de «rattrapage», week-end du 28-29 novembre inclus, pour compenser les pertes subies par l’arrêt ou les restrictions de leur activité ? Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, y est favorable.

«Je suis favorable à l’ouverture des commerces tous les dimanches jusqu’à Noël, c’est-à-dire si on compte ce week-end du 28-29 novembre, quatre dimanches (…) de rattrapage» pour ces commerces, a déclaré mercredi le ministre sur France Inter, ajoutant qu’il fallait qu’il y ait des compensations.

Il a indiqué que cela devait se décider en concertation avec les organisations syndicales, car «travailler le dimanche ce n’est pas anodin, il faut qu’il y ait des compensations». Ce sera ensuite aux maires de chaque commune d’approuver cette ouverture, a-t-il ajouté. En revanche, il s’est montré prudent sur un éventuel décalage des soldes d’hiver, qui doivent débuter le 6 janvier. «Je suis prêt à en discuter avec les commerçants», mais «il faut juste s’assurer que c’est vraiment rentable pour les commerçants, ce n’est pas toujours forcément le cas», a-t-il estimé.

Un nouveau dispositif de soutien

Le ministre est aussi revenu sur le nouveau dispositif de soutien aux entreprises, évoqué la veille par Emmanuel Macron. «Nous changeons totalement le dispositif (…) pour pouvoir couvrir non pas les plus petites entreprises, mais couvrir toutes les entreprises, sans exception, qui sont fermées», a expliqué Bruno Le Maire, alors que jusqu’ici le fonds de solidarité était restreint aux entreprises de moins de 50 salariés.

À partir du 1er décembre, les entreprises fermées auront le choix entre l’aide forfaitaire allant jusqu’à 10 000 euros, ou une indemnisation à hauteur de 20% de leur chiffre d’affaire par rapport à celui engrangé l’an dernier durant le même mois. Ce soutien, plafonné à 100 000 euros, concernera 200 000 entreprises, a précisé le ministre.

Les petites entreprises et les indépendants qui travaillent mais subissent une perte importante de chiffre d’affaires du fait de l’épidémie de Covid-19 pourront toujours avoir accès en décembre à une aide forfaitaire jusqu’à 1 500 euros.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.