Beauté

Bien-être

Business

Risques chimiques chez les coiffeurs : de nouvelles évaluations

inca 2020- division 2

Un décret, paru au Journal officiel du 14 avril, fixe de nouvelles valeurs limites d’exposition professionnelle contraignantes pour certains agents chimiques, pouvant entraîner des risques de pathologies cutanées, notamment chez les coiffeurs.

Le risque professionnel des coiffeurs, au niveau cutané ou par voie atmosphérique, est dû à l’utilisation de produits chimiques contenus dans des produits de coloration et les permanentes, outre le contact répété avec l’eau et le shampoing qui détruit le film protecteur de la peau. Ce décret vient apporter de nouvelles informations sur les valeurs limites d’exposition professionnelle.

Il transpose les nouvelles valeurs limites prévues «par la directive (UE) 2019/130 du Parlement européen et du Conseil du 16 janvier 2019 portant modification de la directive 2004/37/CE concernant la protection des travailleurs contre les risques liés à l’exposition à des agents cancérigènes ou mutagènes au travail», précise le texte.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.