Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

L’aide à l’embauche des alternants est prolongée jusqu’au 30 juin 2022

L'AIDE POUR L'EMBAUCHE DES APPRENTIS RASSURE LES EMPLOYEURS

Bonne nouvelle pour les apprentis et leurs employeurs : l’aide à l’embauche d’alternants sera prolongée de six mois, jusqu’au 30 juin 2022.

Déjà prolongée une première fois jusqu’au 31 décembre, l’aide à l’embauche d’apprentis sera donc maintenue jusqu’au 30 juin 2022, a annoncé le Premier ministre, lors d’un discours prononcé au salon Global Industrie, à Lyon. Une prolongation qui s’appliquera également aux contrats de professionnalisation.

Pour rappel, la prime prévue, dans le cadre du plan «un jeune, une solution», est de 5 000 euros, pour un mineur, et de 8 000 pour un majeur, ce qui rend le coût de la première année d’alternance quasiment nul pour l’employeur. Celui-ci peut percevoir cette aide chaque mois, avant le paiement de sa rémunération à l’apprenti ou au salarié en contrat pro.

«Les résultats sont là» en matière d’insertion professionnelle grâce à ce plan, s’est félicité Jean Castex, en soulignant un «record historique» de plus de 500 000 contrats d’apprentissage ou d’alternance signés (525 600 jeunes en 2020, soit 42% de plus qu’en 2019, selon des données de la Dares). Le chef du gouvernement a également relevé que «2,6 millions de jeunes ont à ce jour directement bénéficié d’aides de France Relance pour l’emploi, l’insertion ou la formation».

« Donner de la visibilité » 

Cette prolongation a été bien accueillie par les organisations professionnelles. Face aux difficultés de recrutement, «cette annonce permet de donner de la visibilité aux chefs d’entreprise en cette rentrée avec de premières remontées très prometteuses», a réagi dans une déclaration à l’AFP Joël Fourny, le président de CMA France. Il note une «progression de +8% à fin août par rapport à la même période l’année dernière» du nombre des apprentis.

Pour la Fédération de la formation professionnelle (FPP), «le soutien à l’apprentissage est un investissement efficace pour l’emploi et pour l’économie dans le contexte de relance», a commenté son président, Pierre Courbebaisse, dans un communiqué.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.