Beauté

Bien-être

Business

Jeunes : le gouvernement veut renforcer le mentorat

SEKENA GOMEZ ANNONCE LE LANCEMENT DE SA MARQUE MAQUILLAGE

Le gouvernement a dévoilé la liste des 22 associations qui participeront au développement du mentorat, avec une plateforme de mise en relation. Lancé en mars, le dispositif «1 jeune, 1 mentor» vise 100 000 jeunes d’ici à la fin d’année.

Ce plan, annoncé par Emmanuel Macron le 1er mars, vise à accompagner 100 000 jeunes dès 2021, «soit un triplement du nombre de jeunes suivis par un mentor l’an dernier, avant un passage à 200 000 mentorés en 2022», rappelle le ministère du Travail. Le mentorat, qui est une forme d’apprentissage, permet de mettre en contact, pour des courtes ou longues durées, des jeunes âgés de 13 à 25 ans avec des personnes expérimentées et volontaires (salariés, retraités, étudiants, etc.).

À l’occasion du premier Comité Mentorat, mardi, le gouvernement a dévoilé la liste des 22 associations qui seront soutenues financièrement par l’État pour participer au développement du mentorat. «Ces financements délivrés seront destinés à soutenir l’intégration d’acteurs d’intérêt général à la plateforme ‘1 Jeune, 1 Mentor’, des acteurs proposant déjà ou ambitionnant de mettre en place des dispositifs de mentorat pour les jeunes. Cet appel à projets permettra ainsi aux actuels acteurs du mentorat de se développer et à d’autres d’émerger», explique le ministère du Travail dans un communiqué.

Un budget de 30 millions d’euros

Concrètement, un jeune peut décrire sa situation et son besoin en quelques clics, puis être orienté vers une association qui lui proposera des mentors. De la même façon, un mentor peut renseigner ses caractéristiques, afin d’être recontacté rapidement par une association active sur le mentorat. Le gouvernement va mobiliser 30 millions d’euros pour déployer ce dispositif.

Une attention particulière sera portée aux acteurs accompagnant en priorité des jeunes issus de milieux modestes, «qu’ils soient issus de quartiers administrativement repérés comme les zones de revitalisation rurale (ZRR)les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV)», ajoute le ministère.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.