Beauté

Bien-être

Business

Déconfinement : Emmanuel Macron s’exprimera le 30 avril

inca 2020- division 2

Le chef de l’Etat précisera vendredi «les perspectives» de «sortie progressive» des mesures de restrictions sanitaires, a annoncé Jean Castex. Le couvre-feu devrait prendre fin le 2 juin, comme le prévoit le projet de loi sur l’état d’urgence.

Alors que l’incertitude demeure toujours pour les commerces fermés, Bruno Le Maire ayant déclaré lundi que le cap du 15 mai était maintenu, sans donner d’autres précisions, le Premier ministre a annoncé mercredi, à la sortie du Conseil des ministres, qu’Emmanuel Macron allait s’exprimer le 30 avril pour préciser les modalités de la levée «progressive et phasée» des restrictions mises en place pour contenir la troisième vague de l’épidémie.

Des modalités attendues avec impatience par les commerces fermés, depuis que le président a évoqué, en début de semaine, que la sortie du confinement allait se dérouler en «deux ou trois phases de réouverture progressive», de la mi-mai à la mi-juin. Mardi, les centres aquatiques et les piscines publiques réclamaient déjà une réouverture rapide dès la phase 1.

Cette levée des restrictions «sera progressive à mesure que la campagne de vaccination se déploie», a souligné Jean Castex, confirmant la suppression des restrictions de circulation dès le 3 mai et la fin du couvre-feu le 2 juin, comme le prévoit le projet de loi sur l’état d’urgence qui a été examiné en Conseil des ministres. Ce nouveau texte instaure un régime transitoire jusqu’au 31 octobre.

Un pass sanitaire pour voyager à l’étranger

«La situation (…) ne sera plus celle de l’état d’urgence sanitaire» mais la future loi «devra nous permettre de répondre à un devoir de vigilance sanitaire» en donnant «la capacité d’une réaction rapide en cas de nouvelle accélération de l’épidémie, soit à l’échelle du pays, soit à celle d’un territoire particulier», a expliqué Jean Castex.

Ce nouveau dispositif «ne permet plus de recourir au couvre-feu», qui a été imposé sur l’ensemble du territoire depuis le 15 décembre, mais «il permet au gouvernement par décret de fermer ou de maintenir fermé un certain nombre d’établissements recevant du public», a-t-il précisé.

Enfin, en ce qui concerne le pass sanitaire, annoncé à la mi-avril, il s’inscrit dans le cadre d’une «initiative européenne» et concerne «les déplacements pour entrer ou sortir du territoire national», a souligné le chef du gouvernement. Son contenu peut être un test, une preuve de vaccination ou «toute preuve apportant l’illustration que l’on n’est pas porteur du virus».

Avec l’AFP.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.