Beauté

Bien-être

Business

Bercy s’inquiète du poids de la dette grandissante des entreprises

MONTAGNE REMONTÉE MÉCANIQUE À L'ARRÊT

Face à la dégradation de la situation financière des sociétés, le ministère de l’Economie va proposer «d’ici quelques semaines un dispositif de concertation et de conciliation» pour étaler ou annuler partiellement des dettes d’entreprises au cas par cas.

Bruno Le Maire a reconnu qu’il y avait des «entreprises qui sont face à un mur de dettes», non pas à cause du prêt garanti par l’Etat (PGE), mais à cause des autres prêts qu’elles n’arrivent plus à rembourser à cause de leur manque d’activité. «Je proposerai d’ici quelques semaines un dispositif de concertation et de conciliation qui doit permettre à toutes les entreprises qui sont en train d’arriver face à ce mur de la dette, de leur proposer une solution sur mesure», a-t-il promis mercredi sur RMC/BFMTV.

La concertation permettra de réunir l’Etat, le commissaire aux comptes, les représentants du tribunal de commerce et les banquiers. «Au ministère de l’Economie, on a tous les signaux d’alerte nécessaires, en liaison avec la Banque de France, pour savoir quelles sont les entreprises qui commencent à avoir un vrai problème d’endettement», a expliqué le ministre.

Selon une étude publiée mercredi par le cabinet Altares, les défaillances d’entreprises sont en recul de 32,1% sur un an au premier trimestre 2021, mais 79% des jugements mènent désormais directement à la liquidation de l’entreprise, «du jamais vu depuis 20 ans», estime le cabinet dans son communiqué.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.