Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Produits « végétariens » : beaucoup d’eau et peu de protéines végétales

Produits végétariens

Les produits végétariens et végan vendus par la grande distribution ont le vent en poupe. Problème : on ne sait pas toujours ce qu’ils contiennent… Pour l’association de consommateurs CLCV, beaucoup sont ultra-transformés et contiennent principalement de l’eau.

«Plus de la moitié des produits sont principalement composés… d’eau ! Les ingrédients d’origine végétale ne représentent en moyenne que 39% de la recette», selon les résultats de l’étude menée par la CLCV. L’association a testé le profil nutritionnel de 95 références, classées en trois catégories : les «produits panés», les «imitations viande» et les «galettes végétales».

Les galettes sont les meilleurs élèves avec 53% d’ingrédients d’origine végétale, mais le reste de la recette est composé de matières grasses, de sels, d’épices et d’additifs… «Huit produits sur dix contiennent au moins un additif», précise le CLCV. «Cela peut paraître étonnant pour ces produits qui ont une image saine mais qui sont pourtant ultra-transformés !», souligne l’association.

« Afficher le Nutri-Score »

Le prix n’est donc pas un gage de qualité. Pourtant, consommer ces produits «ultra-transformés» végétaux «n’est pas à la portée de tous les budgets» : le prix du kilo de steak végétal s’élève à 13 euros, contre 10,5 euros pour son homologue animal, relève le document, qui avertit qu’acheter plus cher «ne garantira pas un meilleur Nutri-Score, plus d’ingrédients d’origine végétale et moins d’additifs».

Seulement 20% des produits étudiés indiquaient d’ailleurs leur profil nutritionnel, bien qu’ils soient dans l’ensemble «plutôt bons d’un point de vue nutritionnel», note le CLCV qui appelle industriels et distributeurs à afficher le Nutri-Score pour permettre «une comparaison rapide des qualités nutritionnelles des produits». Elle préconise aussi «la création d’un label officiel reconnu par l’État pour apporter une information fiable et claire au consommateur».

Avec l’AFP.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.