Massage aux pierres chaudes : comment choisir son matériel

Pierres pour les orteils

Voici un grand classique, popularisé par les spas : chaudes ou froides, les pierres restent un précieux accessoire de massage. Encore faut-il choisir avec soin son matériel et l’entretenir. Plus facile à dire qu’à faire ! Par Gaëlle Le Corre.

Popularisés par l’Américaine Mary Nelson, les soins aux pierres chaudes sont présents dans de nombreuses traditions : indiennes, chinoises ou hawaïennes. Ils ne font pourtant pas appel à des matières exotiques, mais à l’une des roches les plus répandues de la planète : le basalte ! Issu du magma volcanique refroidi, cette pierre est idéale pour ce type de massage, car elle peut retenir longtemps la température, chaude ou froide.

Bien choisir ses pierres

Le choix de la forme n’est pas anodin. Les pierres plates seront utilisées en placement sur des points stratégiques du corps, tandis que les plus rondes s’utilisent directement en massage. Attention : la chaleur devient plus intense quelques secondes après la pose sur la peau. C’est pourquoi on interpose parfois un drap ou une serviette fine entre la peau et les pierres de placement.

Il existe dans le commerce des kits de 38 ou 59 pierres. Celles-ci sont alors rangées dans des sachets sur lesquels sont marqués leurs noms. Vous pouvez aussi les acheter à l’unité pour compléter votre propre lot. Les pierres sont souvent originaires de la Cordillère des Andes. Mais si vous tombez sur des produits bon marché, méfiance ! Il s’agit bien souvent de poudre de basalte reconstituée.

Le chauffe-pierres

On trouve généralement deux tailles de chauffe-pierres : 6 ou 18 litres. L’appareil le plus grand offre beaucoup de confort et de visibilité. Les pierres peuvent y être rangées de manière espacée, de façon à trouver facilement celle dont on a besoin le moment venu.

Mais un petit chauffe-pierres peut très bien convenir. Pratique, il occupe peu de place. En revanche, il exige une bonne organisation pour ne pas mélanger les pierres que l’on vient de reposer (donc refroidies) avec les autres et, surtout, pour éviter de les disperser.

Pierres pour les orteils Au cours du soin…

Habituez-vous à reconnaître les pierres selon leur usage spécifique. Vous ne perdrez pas de temps à chercher vos paires de pierres durant le soin. Dans le même temps, sachez relativiser : pas de panique si vous ne prenez pas toujours les pierres requises.

Organisez le rangement dans votre chauffe-pierres et conservez toujours le même agencement. Vous n’aurez pas à chercher vos pierres au cours du soin.

Dans le chauffe-pierres, placez au-dessus de toutes les autres les pierres de placement, car ce sont celles que vous allez utiliser en premier.

Rangez les pierres destinées aux orteils dans un sachet (filet) pour les garder ensemble et les trouver facilement le moment venu. Rien de pire que de chercher une toute petite pierre sous les grosses dans une eau forcément très chaude !

Le fond du chauffe-pierres est noir, tout comme les pierres : pour les faire ressortir, placez un linge blanc au fond du bac.

Le nettoyage des pierres

Dans ce type de soin, l’hygiène est primordiale. Après chaque massage, les pierres doivent être soigneusement lavées, si possible avec un produit dégraissant, bactéricide et fongicide, et bien séchées. Elles seront ainsi prêtes pour le soin suivant. L’usage d’huiles essentielles n’est pas recommandé, car elles imprègnent les pierres et peuvent provoquer des allergies.

Enfin, dernier conseil : les pierres ne doivent jamais être laissées dans l’eau chaude si aucun soin n’est prévu, car une eau à 50° est particulièrement propice au développement des microbes et bactéries.

BIO EXPRESS

Coach sportif, Gaëlle Le Corre étudie le massage thérapeutique au Canada avant de travailler en spa et en clientèle privée en tant que massothérapeute. Formatrice en massage depuis 2005, elle a créé avec Daniel Paré sa propre école, Azur Massages, en 2011.

Découvrez nos partenaires

Dans la même catégorie d' Articles