Beauté

Bien-être

Business

Fitness : les professionnels demandent une reclassification en commerces « essentiels »

L'équipe de BRO Paris

Alors que 19 départements sont déjà concernés par un renforcement des mesures sanitaires, le groupe Fitness Park et l’Union Sport & Cycle, soutenus par le député Aurélien Taché (ex-LREM), demandent la réouverture immédiate des salles de sport.

A l’arrêt depuis le 29 octobre, les salles de sport lancent un nouveau SOS au gouvernement. Le groupe Fitness Park et l’Union Sport & Cycle ont alerté, jeudi, lors d’une conférence de presse, sur l’impact des fermetures des clubs de fitness sur la santé des Français.

«A l’heure où de plus en plus de secteurs voient leur statut considéré comme essentiel, permettant ainsi leur ouverture au public, les salles de fitness restent désespérément fermées malgré leurs nombreux atouts pour la santé de manière préventive et curative et la mise en place de protocoles sanitaires stricts», déclarent-ils dans un communiqué commun.

Entrainement individuel, jauge de capacité d’accueil, plexiglas entre chaque machine, gels

Hydro-alcooliques, vestiaires et douches fermés, application de virucide et port du masque obligatoire dans les allées… Les professionnels mettent en avant les efforts entrepris par les clubs pour lutter contre la contamination.

« Les salles de sport sont des lieux de santé » 

«Seuls 0,6% de cas de contamination ont eu lieu en salle de fitness sur la période d’ouverture entre les deux premiers confinements», assure une étude menée par Fitness Park, font valoir les professionnels, qui rappellent que les clubs n’ont eu que trois mois d’activité l’an dernier. «Un tiers des salles de fitness sont condamnées à mettre la clé sous la porte», malgré les aides de l’Etat,  affirment-ils.

De son côté, le parlementaire Aurélien Taché, présent à leurs côtés, a indiqué qu’il avait déposé une question écrite, le 23 mars, dans la laquelle il demandait «le classement des clubs de sport en commerces essentiels et leur réouverture». Pour le député et coprésident des Nouveaux Démocrates, les salles de sport sont «des lieux de santé», estimant qu’elles étaient «nécessaires pour aller mieux à travers cette crise, aussi bien physiquement que psychologiquement».

De son côté, le parlementaire Aurélien Taché, présent à leurs côtés, a indiqué qu’il avait déposé une question écrite, le 23 mars, dans la laquelle il demandait «le classement des clubs de sport en commerces essentiels et leur réouverture». Pour le député et coprésident des Nouveaux Démocrates, les salles de sport sont «des lieux de santé», estimant qu’elles étaient «nécessaires pour aller mieux à travers cette crise, aussi bien physiquement que psychologiquement».

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.